La Bourse d’études supérieures Nicole-Sénécal en droit international pour Thomas Burelli

Posted on Thursday, December 10, 2015

Thomas Burelli

Thomas Burelli, qui accomplit son doctorat aux universités de Perpignan et d'Ottawa, vient de se voir attribuer la Bourse d'études supérieures Nicole-Sénécal en droit international au montant de 10 000$.

Le fonds a été établi en 2006 par Nicole Sénécal à l'occasion du 40e anniversaire de l'obtention de sa licence en droit civil de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et la bourse est attribuée annuellement à un ou une étudiante des cycles supérieurs en droit de l'Université d'Ottawa, se spécialisant en droit international, et qui présente un projet de stage dans un pays en voie de développement ou qui est originaire d'un pays en voie de développement. Monsieur Burelli a évidemment accueilli la nouvelle avec joie ; la bourse lui permettra de couvrir les dépenses qu'il encourt présentement dans le cadre des recherches de terrain qu'il mène en Nouvelle-Calédonie.

Thomas Burelli est diplômé en droit de l'environnement (LL.M – 2008), en anthropologie du droit (Master – 2009) et en propriété intellectuelle (Master – 2012). Il a participé à plusieurs missions de recherche dans l'outre-mer français (Nouvelle-Calédonie, Guyane et Polynésie française) sur le thème de l'accès aux ressources génétiques et aux savoirs traditionnels associés.

Ses recherches portent sur la circulation des savoirs traditionnels et sur les relations entre les scientifiques et les communautés autochtones et locales au Canada et en France. Il étudie en particulier les différents instruments et pratiques imaginées pour aménager les relations de transmissions des savoirs traditionnels entre autochtones et non autochtones.

Pour sa thèse de doctorat, il est supervisé par Sophie Thériault, professeure agrégée à la Section de droit civil et vice-doyenne aux Études supérieures de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa.

Back to top