Un diplômé devient président du Sénat

Posted on Friday, November 28, 2014

Pierre Claude Nolin vient d’être nommé à la tête de la Chambre haute par le Premier ministre Stephen Harper. Le sénateur Nolin a terminé sa Licence en droit à l’Université d’Ottawa en 1976 et a été admis au Barreau du Québec en 1977.

Senate

Le sénateur Nolin avait été nommé en 1993 par le Premier ministre de l’époque, Brian Mulroney. Depuis, il a siégé au sein de plusieurs comités : Affaires juridiques et constitutionnelles; Énergie, Environnement et Ressources naturelles; Régie interne, Budgets et Administration; Drogues illicites; Examen de la Réglementation; Sécurité nationale et Défense; Loi antiterroriste; Affaires étrangères et Commerce international. Il a présidé le caucus conservateur du Québec (2006-2009).

Depuis 1994, le sénateur Nolin est l'un des représentants canadiens auprès de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN. Le grand public le connaît surtout pour « Le rapport du Comité spécial sur les drogues illicites », dans lequel le comité qu’il présidait alors se penchait sur la décriminalisation des drogues douces.

Le nouveau président du Sénat entend bien redonner ses airs de noblesse à une institution souvent jugée vétuste. Pour ce faire, il demande au Premier ministre de pourvoir les sièges vacants au Sénat et il enjoint ses collègues à travailler ensemble : « C'est une institution qui est souvent trop partisane. Je l'ai dit je le répète. […] Je n'ai rien contre la partisanerie. Là où j'ai un gros problème avec la partisanerie, c'est lorsqu'elle nous rend aveugles. » (ici Radio-Canada).

Pour lire l’allocution prononcée par Pierre Claude Nolin lors de son accession à la présidence du Sénat, cliquez ici.

Back to top