Une équipe de recherche dont fait partie Marie- Ève Sylvestre reçoit une subvention de 149 932$ du CRSH et du IRSC

Posted on Wednesday, June 15, 2016

Marie-Ève Sylvestre fait partie d’une équipe multidisciplinaire de chercheuses qui a reçu une subvention au montant de 149 932$ du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) pour un projet de recherche intitulé : Building a Partnership in Gender, Work and Health in the Sex Industry: Impacts of Criminalization Under an 'End Demand' Model on Safety, Health and Human Rights of Sex Workers.

En décembre 2013, la Cour suprême du Canada a déclaré inconstitutionnelles trois dispositions du Code criminel interdisant certaines activités liées à la prostitution parce que celles-ci portaient atteinte au droit à la sécurité des travailleuses du sexe. Un an plus tard, le gouvernement Conservateur adopte la loi C-36 et choisit d’adopter « le modèle suédois » en criminalisant pour la première fois au Canada l’achat de services sexuels – les clients. Cette approche abolitionniste définit les travailleuses du sexe comme des « victimes d’exploitation sexuelle » et le travail du sexe comme une menace sociale et ce, que celles-ci soient consentantes ou non. L’entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions pourrait cependant engendrer de la violence, des abus et porter atteinte à la santé et la sécurité des travailleuses en raison de l’intensification du contrôle policier. Le projet de recherche tente donc d’évaluer l’impact de ce nouveau modèle sur la santé et la sécurité des travailleuses et de promouvoir des conditions de travail plus sécuritaires au sein de l’industrie du sexe.

L’équipe dirigée par Kate Shannon du Centre for Excellence in HIV/AIDS de la Faculté de médecine de l’Université de Colombie-Britannique, Christine Bruckert du Département de criminologie de l'Université d'Ottawa et Anna-Louise Crago, de l'Université de Torontovisent principalement à réunir des travailleuses de l'industrie du sexe et des chercheurs en criminologie, sciences de la santé et en droit afin d’envisager des améliorations à la santé et aux conditions de travail des travailleuses. Ce partenariat sera fondé sur les principes de la recherche féministe et participative et veillera à l’établissement de partenariats fructueux entre experts universitaires et communautaires.

La subvention a été attribuée dans le cadre de l’Initiative Santé et productivité au travail du CRSH.  Cette initiative vise à apporter des solutions novatrices et fondées sur des données probantes aux problèmes dans les lieux et le marché du travail, afin d'améliorer la santé et la productivité de l'effectif diversifié du Canada. Les équipes sélectionnées reçoivent un premier financement de 2 ans pour établir le partenariat et ensuite pourront être financées dans un grand partenariat.  Pour plus de renseignements, consultez le site web du IRSC.

Félicitations à Marie-Ève Sylvestre et à l’équipe de Kate Shannon!

Back to top