Rencontres à l’intersection de l’État et de la religion : l’expérience canadienne partagée en Belgique

Posted on Tuesday, November 22, 2016

Author: Suzie Cusson

Le 25 novembre prochain, les professeurs André Braën et Pascale Fournier de la Section de droit civil, ainsi que Nathalie Des Rosiers, doyenne de la Section de common law, auront le plaisir de représenter l’Université d’Ottawa au colloque international « État et Religions » organisé par l’Université catholique de Louvain (UCL).  Le colloque vise le développement des réflexions académiques entre l’État et la religion, au gré de la diversification des croyances, du pluralisme, de l’immigration, de la sécularisation de la société, de la montée en puissance des droits de l’homme et de la lutte pour la protection d’une société démocratique.

Le colloque rassemblera l’UCL, l’Université de Rennes et l’Université d’Ottawa afin d’explorer trois axes thématiques dans une perspective comparative (Belgique, France, Canada).

Le premier axe thématique portera sur les fondements des rapports entre l’État et les religions. Dans le cadre de ces réflexions, la professeure Des Rosiers offrira une perspective canadienne lors de son discours intitulé « Religions en liberté ? La gouvernance des rapports État/religions au Canada ».

La professeure Fournier s’exprimera dans le cadre du deuxième axe thématique portant sur la coexistence des droits individuels universels et de régimes particuliers. Sa présentation, intitulée « La liberté de religion, la laïcité et le droit à l’égalité : rencontres avec des femmes pratiquantes », traitera d’inégalité en contexte religieux et séculier tels qu’en témoignent les récits de femmes juives et musulmanes en instance de divorce en Occident.

Enfin, le troisième axe thématique portant sur la question des discriminations religieuses sera exploré du point de vue canadien par le professeur Braën dans le cadre d’un discours intitulé « Neutralité de l’État et accommodements raisonnables : même objectif ? ».

Chaleureusement reçus par l’UCL, le plus grand établissement universitaire francophone de Belgique, les professeurs Fournier, Braën et Des Rosiers auront la chance de visiter le Sénat et la Cour constitutionnelle de Belgique et assisteront à un séminaire portant sur les récentes réformes constitutionnelles au pays et l’état du fédéralisme belge. Le séjour des professeurs en Belgique a pour objectif de développer les liens étroits qu’entretient l’Université d’Ottawa avec les établissements académiques étrangers, dont l’UCL.

En plus de sa participation au colloque de l’UCL, la professeure Fournier sera aussi de passage à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) le 23 novembre. Invitée par les professeures Emmanuelle Bribosia, directrice de la section juridique de l’Institut d’études européennes, et Isabelle Rorive, responsable du Centre Perelman de philosophie du droit, la professeure Fournier discutera de questions liées à l’accès à la justice et à l’égalité réelle entre les genres en contexte de divorce religieux et séculier. Sa présentation, intitulée « Ici, là-bas… et en-haut : quand les femmes s’expriment sur le divorce religieux et séculier en Occident », explorera les enjeux soulevés lors de ses recherches empiriques au Canada, en France, en Allemagne, et en Grande-Bretagne.

Back to top