Canada, Allemagne et Suisse : un mois d’octobre occupé pour la professeure Fournier !

Publié le mercredi 25 octobre 2017

(Source: Site internet personnel de Pascale Fournier)

Le mois d’octobre a été fort occupé pour la professeure Fournier, puisqu’elle a participé à trois forums de discussion canadien et internationaux. Professeure titulaire à la section de droit civil de l’Université d’Ottawa et détentrice de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé, elle a eu le plaisir de mettre son expertise en droit de la famille et de la personne à la disposition de publics issus de la magistrature, du monde académique et du secteur privé au Canada, en Allemagne et en Suisse.

Invitée par l’honorable madame la juge Georgina Jackson de la Cour d’appel de la Saskatchewan, la professeure Fournier a entamé le mois à la 42e Conférence annuelle de l’Institut d’administration de la justice, qui s’est déroulé à Montréal du 2 au 4 octobre. Un public composé de près de soixante-cinq juges fédéraux, provinciaux et territoriaux y a exploré le thème de « la diversité culturelle et religieuse dans l’administration de la justice ». Le 3 octobre, la professeure Fournier participait à une table ronde composée d’experts qui tentaient d’offrir des réponses à une question brulante d’actualité : « Faut-il faire évoluer la loi sur l’égalité des droits ? »

S’inspirant de ses expériences à titre de Commissaire à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, la professeure Fournier s’est attardée particulièrement aux enjeux qui surviennent à la croisée des questions de genre, de culture et de diversité religieuse. D’une perspective pratique, elle a discuté du rôle actuel et futur des institutions publiques dans la protection et l’évolution du principe fondamental qu’est l’égalité en droit canadien. Cliquez ici pour le programme complet de la conférence.

Elle s’est ensuite envolée pour l’Allemagne, où elle s’est rendue au Berlin Institute for Integration and Migration Research de la Humboldt University of Berlin (HUB). Invitée par les professeurs Gökce Yurdakul de la HUB et Shai Lavi de l’Université de Tel-Aviv, la professeure Fournier y a prononcé le discours d’ouverture d’une conférence internationale intitulée « Le corps et ses autorités contestées : L’État, le séculier et le religieux » (Contested Authorities over the Body: The State, the Secular, and the Religious). Cette rencontre de leaders intellectuels d’Europe et d’ailleurs vise à permettre le libre-échange d’idées et de perspectives relatives au corps. Dans son allocution intitulée « La règlementation du corps et la reconnaissance étatique : les femmes juives et musulmanes dans un espace occidental contesté » (Regulating Bodies & State Recognition: Jewish and Muslim Women in Contested Spaces in the West), la professeure Fournier s’est inspirée de ses recherches empiriques sur le terrain au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Canada pour explorer d’intrigantes tendances dans l’exercice de la puissance d’agir des femmes pratiquantes naviguant entre le monde séculier et religieux. La professeure Fournier s’est appuyée sur les expériences vécues de femmes religieuses telles que racontées par les femmes elles-mêmes, afin de contribuer à un dialogue sur l’intégration des minorités. Voici le programme général et les résumés des panels de la conférence.

Enfin, la professeure Fournier a terminé son séjour européen en Suisse, où elle participait le 19 octobre dernier à un colloque international se déroulant à Faculté de droit de l’Université de Neuchâtel. Organisé dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, ce colloque portait sur l’égalité de traitement entre les différentes communautés de vie familiale et sur ses conséquences juridiques.  Ce forum cherche à explorer la question de l’évolution de la notion de la famille et de ses diverses formes. Voici le rapport de la Professeure Fournier. En plus de participer en tant qu’experte, la professeure Fournier y a prononcé la conférence de clôture.

Pour visiter le site web personnel de Pascale Fournier, cliquez ici.

 drapeau suisse, drapeau allemand, universités visités, photo conférence

 

Haut de page