La diplômée Shunghyo Kim à l'Université Oxford

Publié le vendredi 2 juin 2017

Portrait Shunghyo Kim et logo Université Oxford

Une diplômée de la Section de droit civil, Shunghyo Kim, passera les prochains dix mois au Royaume-Uni afin de compléter son Masters in Law and Finance à la prestigieuse University of Oxford. L’université Oxford est la plus vieille université dans le monde anglophone et la deuxième plus ancienne université en exploitation continue.

Originaire de la Corée du Sud et ayant grandi dans la région de l’Outaouais, Shunghyo Kim a obtenu un premier baccalauréat à l’Université d’Ottawa en psychologie. Alors qu’elle suit des cours optionnels liés au droit, elle se découvre une passion pour le domaine juridique. Après une première tentative d’accéder au programme de Common Law en français, elle choisit d’intégrer la Section de droit civil de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa.

Depuis le début de ses études, Shunghyo a su se démarquer grâce à sa grande implication dans la vie étudiante, tout en maintenant un dossier académique irréprochable ! En première année, elle a agi à titre de représentante de son bloc étudiant et vice-présidente aux affaires francophones pour le Asian Law Student Society. Elle s’est également investie dans plusieurs activités organisées par le Centre de développement professionnel de la Faculté de droit (CDP) et l’Association des étudiants et étudiantes en droit civil de l’Outaouais (AEEDCO). Shunghyo a terminé sa première année d’études de Licence en travaillant pour la professeure Julie Paquin sur un projet de droit des contrats.

En deuxième année, Shunghyo a été élue comme Vice-Présidente aux Affaires Externes de l’AEEDCO. Au cours de son mandat, elle a organisé plusieurs activités de réseautage, permettant aux étudiants de la Section de s’entretenir avec plusieurs cabinets, organismes et experts du domaine juridique. Elle a également fait partie du comité organisateur de la 2e édition du colloque inter facultaire de la Confédération des associations des étudiants et étudiantes en droit civil (CADED). Finalement, Shunghyo s’est mérité une bourse du programme PIRPC de l’Université d’Ottawa afin d’effectuer un projet de recherche, encore sous la supervision de la professeure Paquin.

Shunghyo a terminé sa troisième année, et son parcours à la Section, avec tout autant d’entrain. Réélue au sein du comité exécutif de l’AEEDCO, mais cette fois à titre de vice-présidente aux affaires académique, elle a coordonné la publication du Guide des carrières et a fondé le programme de mentorat qui vise à encourager l’esprit d’entraide et l'implication au sein de la population étudiante à la Section de droit civil. Finalement, elle a travaillé comme assistante au CDP et a également été assistante de recherche pour le professeur Patrick Dumberry.

En 2017, Shungyo a terminé son Juris Doctor à la Section de Common Law, où elle a participé au Foreign Direct Investment International Arbitration Moot (FDI Moot), un concours inter facultaire visant à aider les futurs avocats à acquérir une compréhension pratique des problèmes d'arbitrage entre investisseurs et États. Elle a également eu l’honneur d’assister la doyenne de la Section de droit civil, Céline Lévesque, dans l’organisation d’un colloque portant sur le droit commercial international. À la fin de ses études à la Section de droit civil, Shungyo a également obtenu un stage au Trade Law Bureau des Affaires Mondiales Canada, où elle a assisté les avocats dans les dossiers d’arbitrage de l’ALÉNA. Elle a également travaillé comme assistante de recherche pour la direction des recueils de la Cour suprême du Canada et est depuis peu stagiaire chez De Grandpré Chait LLP, où elle complètera son stage du Barreau en 2019.

C’est à travers ces expériences que Shunghyo Kim a pu enrichir son parcours académique à la Section de droit civil. « Je conseille à tous les étudiants de s’investir dans la vie étudiante, car il y a beaucoup de choses qui ne peuvent être apprises qu’à l’extérieur des salles classes ! »

Pour Shunhyo Kim, « Il ne faut pas avoir peur de rêver et de travailler fort afin de réaliser nos ambitions, malgré les obstacles. C’est lorsqu’on a peur et lorsqu’on entend la voix à l’intérieur de nous qui dit : “Je ne suis pas capable, je ne suis pas assez bonne” qu’il faut foncer ! C’est la seule façon de se dépasser. »

Félicitations Shunghyo ! La grande « famille Fauteux » te souhaite bon succès dans tous tes projets futurs !

Haut de page