L’équipe de l’Université d’Ottawa remporte quatre prix au Foreign Direct Investment International Arbitration Moot 2017

Publié le vendredi 10 novembre 2017

L’équipe 2017 du Concours de plaidoirie sur l’investissement étranger direct (IED) se composait de Jolene Hansell (common law, 3e année), Stéphanie Gagné (droit civil, 3e année), Mohiminol Khandaker (programme national) et Erik Shum (common law, 3e année). Les étudiants ont concouru contre 52 des meilleures Facultés de droit du monde entier au Foreign Direct Investment International Arbitration Moot. Le concours se déroulait à la Suffolk University de Boston, aux États-Unis, du 2 au 5 novembre 2017. Cinquante-deux autres équipes ont pris part aux rondes d’éliminations régionales en Asie-Pacifique, en Asie du Sud-Est, en Afrique et à une ronde nationale en Iran.

L’équipe de l’IED de l’Université d’Ottawa a plaidé dans le cadre de cinq joutes verbales intensives tenues devant des juges du monde entier, notamment des universitaires, des spécialistes et des praticiens en droit international. L’équipe a accédé aux rondes éliminatoires, mais a perdu lors d’un match serré contre les gagnants précédents, la Murdoch University d’Australie.

L’équipe d’Ottawa a remporté le Baker & Mackenzie Award for the Highest Ranked Team (prix pour l’équipe la mieux classée) lors de la compétition. Jolene Hansell a remporté le Thomas Walde Best Advocate Award (prix du meilleur avocat) et le Beltrán Best Female Advocate Award (prix de la meilleure avocate). L’équipe s’est également classée 3e au prix pour le Best Respondent Memorial (meilleur mémoire de l’intimé). Les juges ont félicité les membres pour leurs recherches approfondies, leurs arguments novateurs, leurs connaissances juridiques, leur compréhension des questions en jeu, leur capacité à répondre judicieusement aux questions des arbitres et leurs solides habiletés dans l’art de la plaidoirie. 

L’entraîneur, Anthony VanDuzer, a déclaré : « Une fois de plus, les étudiants de l’Université d’Ottawa ont prouvé qu’ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs. Je suis vraiment fier des performances de notre équipe. Les plaideurs de cette année, comme beaucoup de leurs prédécesseurs, ont énormément contribué à la réputation internationale de la Faculté. »

L’équipe tient à remercier ses entraîneurs, les professeurs Anthony Daimsis et Anthony VanDuzer, pour leur soutien et leurs encouragements constants. Les membres remercient également les nombreux professeurs et praticiens en droit qui ont généreusement donné de leur temps en qualité de juges invités, ainsi que la responsable des opérations scolaires de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, Chrystine Frank, qui a veillé à ce que l’équipe dispose toujours d’une salle pour s’exercer et pour répéter leurs plaidoiries.

Le Concours de plaidoirie sur l’investissement étranger direct, lancé en 2006 par le Center for International Legal Studies à Salzbourg, est un concours de procès simulé en droit international qui se concentre sur les différends entre investisseurs et États. Le concours de l’année prochaine se tiendra à Stockholm, en Suède.

L'équipe de l’IED de l’Université d’Ottawa (de gauche à droite) : Erik ShumMohiminol KhandakerStéphanie Gagné, Alexandre Toso (diplômé de 2016, arbitre du concours et membre de l’équipe de l’IED 2016), Jolene Hansell, le professeur Anthony Daimsis et le professeur Anthony VanDuzer.

 

Haut de page