La professeur Lippel se rend en Europe pour présenter plusieurs sujets liés à la santé et la sécurité au travail

Publié le mardi 16 mai 2017

La professeur Katherine Lippel visitera l’Europe à plusieurs reprises cet été et ce printemps, s’arrêtant à Oxford, Paris et Genève pour présenter plusieurs sujets liés à la santé et la sécurité au travail.
 
Le 18 et 19 mai, la professeur Lippel visitera Pembroke College, Oxford Univserrsity, p^pour participer à une conférence internationale sur l’intersection entre le droit du travail et les droits de l’homme, intitulée A Better Future For Women at Work: Legal and Policy Strategies. La conférence est organisée par le Oxford Human Rights Hub and International Labour Organization et cherche à identifier de nouvelles stratégies juridiques innovatrices et transformatrices pour la sécurisation d’un meilleur futur pour les femmes professionnelles. La professeur Lippel présentera un article intitulé « Conceptualizing violence at work from a gender lens: regulatory strategies for prevention and redress ».
 
Les 2 et 3 juin, la professeur Lippel se rendra à Paris pour une confé.rence internationale sur le cancer professionnel. Organisée par le GISCOP 93 (Le Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle) – un groupe de recherche qui vise la connaissance, reconnaissance et prévention des cancers professionnels – la conférence cherche à lever le voile sur les différentes formes de cancers professionnels. La professeur Lippel apportera un aspect juridique à la conférence, présentant l’incertitude qui découle de la liaison du cancer à une origine professionnelle pour des fins de compensation. 
 
Finalement, les 5 et 7 juillet prochains, la professeur Lippel visitera le siège de l'Organisation internationale du Travail à Genève pour présenter un article conjointement avec Barbara Neis de l'Université Memorial au 5th Conference of the Regulating for Decent Work Network. Les professeurs Lippel et Neis présenteront un article intitulé « Work organization and mobility: Implications for social protections and occupational health and safety », qui compile les résultats d’une analyse juridique classique émanant de 7 différentes juridictions canadiennes et qui démontre un besoin de meilleures protections pour gouverner non seulement la qualité de la vie professionnelle, mais également les dangers et défis associés à la mobilité elle-même : se rendre et revenir du travail, maintenir un équilibre entre le travail et la vie personnelle tout en vivant sur le lieu de travail pour de longues périodes.

Haut de page