Richard Wagner devient le nouveau juge en chef de la Cour suprême

Publié le mardi 12 décembre 2017

L'honorable Richard Wagner

Crédit photo : Cour suprême du Canada

 

La Section de droit civil de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa est très fière de compter parmi ses diplômés le nouveau juge en chef de la Cour suprême du Canada, Richard Wagner (LL.L. 1979 Cum laude).

« Richard Wagner est né à Montréal le 2 avril 1957. Il a étudié au Collège Jean-de-Brébeuf à Montréal et a obtenu son diplôme d’études collégiales (DEC) en 1975. En 1978, l’Université d’Ottawa lui a décerné un baccalauréat en sciences sociales avec concentration en sciences politiques (B.Sc.Soc.) avec la mention cum laude. Il a reçu une licence en droit (LL.L.) de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa avec la même mention en 1979.

Richard Wagner a été admis au Barreau du Québec en 1980 et a exercé la profession d’avocat jusqu’à sa nomination à la Cour supérieure du Québec le 24 septembre 2004.

Membre de l’Association du Barreau canadien de 1980 jusqu’à sa nomination comme juge en 2004, il a siégé au conseil de la division Québec et présidé notamment la Section Droit de la construction. Il a également présidé le comité de liaison du Barreau de Montréal avec la Cour supérieure. Il a siégé à plusieurs comités du Barreau de Montréal et du Barreau du Québec, a été élu conseiller du Barreau de Montréal en 1998 et a présidé le comité ad hoc du Barreau de Montréal sur les bibliothèques de droit au Québec. Il a été membre fondateur du Collège canadien des avocats en droit de la construction (CCCL) en 1998. En 1989-1990 et en 2001, il a enseigné les techniques de plaidoirie à l’École du Barreau du Québec. Il a été élu premier conseiller du Barreau de Montréal pour l’année 2000-2001 avant d’assumer les fonctions de bâtonnier élu du Barreau de Montréal pour l’année 2001-2002. À cette époque, il a en outre présidé le Comité des requêtes du Barreau du Québec et siégé au Conseil général, au Comité administratif et au Comité des finances du Barreau du Québec. En 2003 il a enseigné la procédure civile, sous le régime à la fois de l’ancien et du nouveau Code de procédure civile, à l’École du Barreau du Québec. 

En juin 2005, il a reçu le Mérite du Barreau du Québec pour souligner sa contribution à la profession d’avocat et notamment pour la création du Centre d’accès à l’information juridique (CAIJ) qui assure depuis 2002 l’accès à l’information juridique aux membres de la profession partout au Québec. Il a été membre du conseil du CAIJ en qualité d’administrateur et de vice-président jusqu’à sa nomination à la Cour supérieure du Québec. 

Le 24 septembre 2004, Richard Wagner a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec pour le district de Montréal, où il a siégé à la Chambre civile, à la Chambre commerciale et à la Chambre criminelle. Il a accédé à la Cour d’appel du Québec le 3 février 2011. 

Comme juge à la Cour supérieure du Québec, il a participé à plusieurs des comités de la cour, dont celui sur la pratique judiciaire qui assure notamment la formation des juges nouvellement nommés. En 2006, il est devenu membre du conseil d’administration de la Conférence des juges des cours supérieures du Québec, dont il est devenu président en 2009. Il a été membre du Comité d’examen de la conduite de la magistrature et du Comité sur la rémunération de l’Association canadienne des juges des cours supérieures, dont il est devenu membre du conseil en 2011.  Il a été nommé juge à la Cour suprême du Canada le 5 octobre 2012. »

Il a reçu l'Ordre du mérite de la Section de droit civil en 2013. En 2015, l'Association des diplômés de l'Université d'Ottawa lui décernait le Prix Méritas-Tabaret, remis à un diplômé exemplaire.

Le juge Wagner est un grand ami de la Section de droit civil. Nos étudiantes et étudiants sont chanceux de pouvoir le côtoyer à quelques reprises pendant l’année académique, notamment lors de la traditionnelle rentrée solennelle des cours. « La nomination du juge Wagner est une grande fierté pour la Section, ses professeurs, son personnel et ses étudiants. Depuis le début de mon mandat en 2014, le juge Wagner a toujours été ouvert à nos invitations et a été très généreux de son temps.  Malgré son parcours chevronné, il reste humble et accessible. Il aime échanger avec les étudiants et y prend plaisir. On ne peut espérer  un meilleur modèle pour nos étudiantes et étudiants! Je suis convaincue qu’à  titre de juge en chef, il saura faire preuve de leadership tout en gardant son humilité. » a déclaré Céline Lévesque, doyenne de la Section de droit civil, à l'annonce de la nomination de Richard Wagner.

Il a reçu l'Ordre du mérite de la Section de droit civil en 2013 et en 2015, l'Association des diplômé(e)s de l'Université d'Ottawa lui a remis le prix Méritas-Tabaret pour diplômé exemplaire

Toutes nos félicitations au nouveau juge en chef de la Cour suprême !

Richard Wagner en 1979

(La biographie du juge Wagner provient du site web de la Cour suprême.)

 

Haut de page