La stagiaire postdoctorale Marianne Quirouette reçoit une prestigieuse bourse Banting

Publié le mercredi 31 mai 2017

Marianne Quirouette, une stagiaire postdoctorale qui se joindra à la Faculté de droit pour travailler avec la professeure Marie-Eve Sylvestre de la Section de droit civil, a obtenu une prestigieuse bourse Banting du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Mme Quirouette figure parmi les 23 récipiendaires sélectionnés au terme d’un concours national et international très convoité. Cet honneur vient confirmer ses qualités exceptionnelles en tant que chercheuse émergente.

Le Programme de bourses postdoctorales Banting a pour objet d’attirer les meilleurs chercheurs postdoctoraux à l’échelle nationale et internationale pour leur permettre de développer leur potentiel de meneurs et de devenir les éventuels chefs de file de demain en recherche en sciences humaines. Étoile montante dans les études sociojuridiques et de criminologie et titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université de Toronto, Mme Quirouette a terminé au 2e rang des 157 demandes reçues dans le cadre du concours Banting. Un exploit tout à fait remarquable ! Grâce à la bourse, Mme Quirouette recevra 70 000 $ par année, pendant deux ans.

En travaillant en collaboration avec la professeure Sylvestre, Mme Quirouette entreprendra une recherche sur la représentation juridique des personnes marginalisées dans le système de justice pénale. Elle abordera plus précisément le rôle joué par les avocats de la défense qui interagissent avec les personnes pauvres et marginalisées dans les tribunaux inférieurs. Cette recherche est inédite et importante dans le domaine du droit pénal et de la criminologie; elle aura certainement un immense impact sur la justice pénale au Canada et à l’international. En plus de contribuer à l’avancement du savoir dans le domaine, ce projet novateur arrive à point nommé dans le contexte politique et juridique actuel et aura une incidence auprès des universitaires, des réformateurs du droit et des groupes communautaires qui collaborent étroitement avec les avocats de la défense.

Mme Quirouette disposera d’un bureau au Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, où elle côtoiera une communauté dynamique de professeurs, de chercheurs et d’étudiants en droit, en sciences sociales et en arts, dont le stagiaire postdoctoral actuel de la Chaire Gordon Henderson. En travaillant à l’Université d’Ottawa, Mme Quirouette pourra tirer profit des liens établis avec la communauté juridique et les les groupes communautaires avec lesquels la professeure Sylvestre entretient des relations de travail de longue date.

Félicitations à Mme Quirouette pour ce bel exploit !

Cliquez ici pour une liste complète des boursiers Banting 2016–2017.

Haut de page