Chaire de recherche du Canada en santé mentale et accès à la justice

Les personnes ayant affaire au système judiciaire qui sont aux prises avec des maladies et des problèmes de santé mentale font face à un éventail de difficultés pouvant détériorer leur santé mentale. La professeure Emmanuelle Bernheim, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en santé mentale et accès à la justice, s’intéresse notamment à l’accessibilité à la justice de ces personnes.

La Chaire vise à développer et faire rayonner la recherche par et pour les personnes ayant fait l’expérience d’un traitement judiciaire en santé mentale (« PETJSM »). Alors que la recherche dans le domaine est principalement axée sur les savoirs médico-légaux, ce programme de recherche d’avant-garde propose de changer ce paradigme en faveur d’une approche fondée sur les droits et l’accès à la justice qui mette en lumière les rapports de pouvoir, les effets du processus judiciaire et les savoirs des PETJSM peu documentés.

Visitez le profil de la professeure Bernheim sur le site Web des Chaires de recherche du Canada.


Titulaire de la Chaire

Emmanuelle Bernheim

Emmanuelle Bernheim

La professeure Emmanuelle Bernheim

La professeure Emmanuelle Bernheim travaille depuis plus de quinze ans sur les relations entre droit et santé mentale en matière civile, et plus récemment en matières criminelle et administrative. L’excellence et l’originalité de ses travaux se fondent sur des approches de recherche interdisciplinaire, appliquée et partenariale. Titulaire d’une double formation en droit et en sociologie, elle cultive depuis le début de sa carrière des connaissances et des collaborations dans les deux disciplines comme en témoigne la diversité de ses communications et publications, ainsi que la composition des équipes de recherche avec lesquelles elle travaille.

Après avoir soutenu une thèse menée en cotutelle interdisciplinaire qui portait sur les décisions cliniques et judiciaires d’hospitalisation et de soins psychiatriques sans consentement, elle a développé un programme de recherche original et ambitieux sur l’accès à la justice et sa mise en œuvre pour les citoyen.nes marginalisé.es dans les domaines de la santé mentale, la protection de la jeunesse et la non représentation par avocat.es devant les tribunaux. En plus d’une production scientifique d’envergure – citée tant par la littérature scientifique, la doctrine juridique, les organisations communautaires, les organismes publics et les tribunaux – elle a développé, à destination d’une variété de groupes tels que les usagers des systèmes de santé et de justice, les professionnels du droit et de la santé, etc., des guides sur les droits, des rapports de recherche, des présentations à base de diapositives à partager, en plus de contribuer à des évènements publics et des formations.

L’une des forces des travaux développés par la professeure Bernheim est la participation de partenaires de différents milieux : cliniques et centres communautaires juridiques, organismes de défense des droits, tribunaux, ministères, etc. Ces partenaires provenant d’horizons variés contribuent directement à ses différents projets, assurant leur pertinence sociale et pour une diversité d’utilisateurs des connaissances. La combinaison entre une problématique de recherche originale et peu documentée et ces approches interdisciplinaire, appliquée et partenariale constitue une contribution unique à la recherche en droit, en sociologie du droit et sur l’accès à la justice.

Visitez le profil Uniweb de la professeure Bernheim.

Foule

 


Projets en cours

 


Nouvelles

Logo Twitter


Suivez nous sur Twitter CRC en santé mentale et accès à la justice

 

 


Chaires de recherche du Canada

Le Programme des chaires de recherche du Canada investit jusqu’à 295 millions de dollars par année afin d’attirer et de retenir certains des chercheurs les plus accomplis et prometteurs du monde. Les titulaires de chaire visent à atteindre l'excellence en recherche dans les domaines des sciences naturelles, du génie, des sciences de la santé et des sciences humaines.

Pour en savoir plus.

Back to top