L’adoption coutumière autochtone et les défis du pluralisme juridique

Couverture du livre : L’adoption coutumière autochtone et les défis du pluralisme juridique

Ghislain Otis

Février 2013
Presses de l’Université Laval
ISBN : 978-2-7637-1530-8

Résumé (dans la langue de publication) :

Cet ouvrage collectif est le premier consacré au défi que pose au Québec, mais aussi à d’autres sociétés, la demande autochtone de reconnaissance de l’adoption coutumière. Phénomène largement inconnu de la société majoritaire, l’adoption, ou le transfert, d’enfant selon la coutume autochtone est néanmoins restée une réalité bien vivante dans plusieurs communautés. Le système juridique québécois n’a pas à ce jour validé le régime autochtone d’adoption. La question de sa reconnaissance fait toutefois dorénavant l’objet d’un dialogue constructif entre les autochtones, l’État et la société civile. Cet ouvrage vise à éclairer les enjeux juridiques, mais aussi sociaux et culturels, de ce dialogue alors que la perspective d’une reconnaissance de l’adoption coutumière se dessine plus clairement que jamais.

Cliquez ici pour visiter la page web de l'éditeur.

Domaines :

À propos de l’auteur :

Spécialiste du droit des autochtones, du droit constitutionnel et des droits de la personne; le professeur Ghislain Otis détient un doctorat de l’Université de Cambridge (prix de thèse Yorke). Le professeur Otis est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones. Pendant l’année scolaire 2008-2009, le professeur Otis était associé au Center for North American Studies de la American University à Washington à titre de Senior Fellow et de titulaire d’une Chaire de recherche Fulbright. Les travaux de la Chaire ont porté sur la gouvernance autochtone non territoriale et le pluralisme juridique (Non-Territorial Indigenous Governance and Legal Pluralism in Canada and the United States).

Cliquez ici pour visiter sa page web de la Faculté.

Back to top