Des professeurs de la Faculté participent à une conférence internationale au Chili

Posted on Tuesday, April 4, 2017

Le 28 mars dernier se tenait au Chili une conférence au sujet de la protection des droits de la personne à travers le continent américain. Le thème de cette activité de réflexion portait précisément sur les normes interaméricaines dans le contexte de l’industrie minière et des peuples autochtones.

Trois de nos experts à la Section de droit civil faisaient partie des conférenciers de la Faculté présents à l’événement. Le professeur Sébastien Grammond s’est prononcé sur l’égalité, les droits particuliers et l’autonomie des peuples autochtones du Canada. Le professeur Ghislain Otis, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones, s’est penché, quant à lui, sur les industries extractives et la protection des territoires et des ressources naturelles des autochtones du Canada. Enfin, le professeur à temps partiel, Pierre Gilles Bélanger, qui a participé à l’organisation de la conférence, a conclu la réflexion en rassemblant les idées de tous les intervenants.

Karine Vanthuyne professeure à la faculté des sciences sociales et experte en question autochtone était aussi au nombre des conférenciers. L’événement s’inscrit dans le cadre d’un projet Connexion du Conseil de recherches en sciences sociales du Canada sous la direction de François Larocque, doyen par intérim de la Section de Common Law.

Cette conférence est le fruit d’une collaboration entre quatre universités sous l’initiative et le leadership de l’Université d’Ottawa. On y compte l’Université centrale au Chili, l’Université Stanford en Californie et l’Université du Québec à Montréal. Ces partenaires organisent cette année des séries de conférences et de tables de discussions avec des experts d’un peu partout dans les Amériques pour réfléchir sur la question des droits de la personne sur le continent.

Back to top