Sébastien Grammond et Christiane Guay reçoivent le Prix Droits et Libertés

Posted on Monday, December 11, 2017

Le couple de chercheurs formé de Sébastien Grammond (juge à la Cour fédérale et ex-professeur à la Section de droit civil) et de Christiane Guay (professeure au Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais) vient de remporter le Prix Droits et Libertés.

Depuis 1988, le Prix Droits et Libertés (PDL) est décerné annuellement par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse à des personnes, des organismes ou des institutions, afin de souligner leur engagement et leur contribution exemplaire en matière de défense des droits et libertés de la personne au Québec.

Cette année, dans le cadre du 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (PDF), la Commission rend hommage à huit initiatives qui ont favorisé la reconnaissance et le respect des droits des Autochtones à travers le Québec au cours des dix dernières années. Le jury était composé de Ghislain Picard (chef de l’Assemblée des premières nations du Québec et du Labrador), Viviane Michel (présidente de Femmes autochtones du Québec), Alexandre Bacon (cofondateur du Cercle KISIS) et Béatrice Vaugrante (directrice générale d’Amnistie internationale Canada francophone).

Monsieur Grammond et Madame Guay ont été sélectionnés puisqu’ils contribuent au développement des connaissances en matière de gouvernance autochtone en protection de la jeunesse, un domaine qui reste encore peu documenté dans le milieu francophone autochtone depuis près d’une dizaine d’années. Leurs prises de position ont permis entre autres de reconnaître, pour la première fois au Québec, les traditions juridiques autochtones, notamment l’adoption coutumière. Ils ont reçu leur prix lors d’une cérémonie publique tenue le 10 décembre 2017 à la Grande bibliothèque à Montréal.

Félicitations à Sébastien Grammond et Christiane Guay !

 

 

Back to top