Une subvention pour Terry Skolnik

Posted on Thursday, November 14, 2019

Le professeur Terry Skolnik (qui est aussi un diplômé de la promotion 2012) a récemment reçu une subvention de 10 000$, octroyée conjointement par l’Université d’Ottawa et la Section de droit civil grâce au Programme de financement de démarrag de l'Université . Cette somme lui servira dans le cadre d’une recherche portant sur l’asymétrie d’information en droit criminel.

 

Terry Skolnik

 

On appelle asymétrie d’information le fait pour une partie d’avoir en sa possession plus d’information que l’autre partie, ce qui peut évidemment l’amener à prendre des décisions mal éclairées. 

Ce projet vise à répondre à une question fondamentale : comment le droit pénal peut-il résoudre les problèmes d’asymétrie de l’information d'une manière qui respecte mieux les principes fondamentaux du droit pénal et les intérêts des individus ? Ce projet de recherche examine trois contextes où des problèmes d'informations asymétriques génèrent des coûts particulièrement élevés pour les personnes impliquées dans le système de justice pénale : (1) les arrestations de routine, où les agents peuvent détenir, enquêter ou fouiller (2) les décisions de mise en liberté sous caution et (3) la négociation de plaidoyer. 

En comblant les écarts disciplinaires entre l'économie de l'information, le droit criminel, la criminologie et la philosophie morale, ce projet vise à atteindre trois objectifs. Tout d'abord, le professeur Skolnik fournira un compte rendu qui identifie l'existence et l'importance de l’asymétrie d’information dans le droit pénal. Deuxièmement, il examinera comment les bourses juridiques existantes traitent des asymétries d'information dans les trois contextes ci-dessus et soulignera les avantages et les limites de ces approches. Troisièmement, il tentera de proposer de nouvelles solutions à ces problèmes qui respectent mieux la dignité, l'égalité et les droits des individus en matière de liberté et qui adhèrent aux principes fondamentaux du droit pénal, tels que la présomption d'innocence et l'engagement de ne pas punir les innocents. 

Terry Skolnik enseigne à la Section de droit civil depuis 2018. Ses travaux et intérêts de recherche portent sur le droit criminel, la philosophie du droit, le droit constitutionnel, le droit et la pauvreté et le droit des biens.

Félicitation au professeur Skolnik pour l’obtention de cette subvention !

Back to top