Trois professeures de la Faculté de droit deviennent membres de la Société royale du Canada

Posted on Tuesday, September 9, 2014

La Société royale du Canada honore trois membres de la Faculté de droit : la doyenne Nathalie Des Rosiers et les professeures Elizabeth Sheehy et Lucie Lamarche

La Faculté de droit est fière d’annoncer que trois de ses professeures ont été accueillies comme nouvelles membres de la Société royale du Canada (SRC).  La SRC est l’académie nationale du Canada qui « vise à promouvoir la recherche et les réalisations intellectuelles au pays dans les deux langues officielles; à reconnaître l’excellence académique et artistique, et à conseiller les gouvernements, les organisations non gouvernementales et le public canadien sur des sujets d’intérêt public ». Elle est composée de plus de 2 000 érudits, artistes et scientifiques canadiens remarquables élus par les pairs qui se sont distingués par leurs contributions aux arts, aux lettres, à la science et au service de la population canadienne.

Les trois nouvelles membres sont:

Nathalie Des Rosiers, doyenne de la Section de common law et ancienne doyenne de la Section de droit civil, est reconnue mondialement comme une éminente experte en droit constitutionnel. Ses recherches ont radicalement transformé les aspects du droit concernant la violence sexuelle et conjugale, les droits des minorités et les libertés civiles. Figure publique très connue, cette intellectuelle est aussi l’éloquente porte-parole de la cause du bilinguisme et de la langue française, tant dans les milieux du droit qu’au sein de la société canadienne.

Lucie Lamarche, professeure au Département des sciences juridiques de la Faculté de science politique et de droit de l'UQAM et professeure en congé de la Section de droit civil de l'Université d'Ottawa, est une spécialiste réputée des droits économiques et sociaux de la personne en droit international. Ses travaux portent plus particulièrement sur le droit des femmes à la protection sociale et à l’égalité. Ses travaux novateurs proposent une analyse de l’effet des politiques publiques sur ces droits. Lucie Lamarche a aussi développé une méthodologie qui tient compte des droits humains des femmes dans les politiques publiques aux échelons local et international.

La recherche de pointe d’Elizabeth Sheehy, vice-doyenne à la recherche de la Section de common law, repousse les limites de la pensée juridique et invite à une réflexion sur la manière dont les femmes sont traitées dans la législation. Reconnue pour l’excellence de sa méthode d’analyse et pour sa remise en question des fondements doctrinaux du droit, sa recherche a influencé l’analyse de la législation sur les agressions sexuelles et sur les procès en droit pénal. En tant que grande spécialiste féministe du droit pénal, Elizabeth Sheehy cherche à comprendre comment les lois pourraient évoluer si les femmes participaient en tant que partenaires égales à leur conception et à leur application.

Pour plus d'information, cliquez ici.

  

Nathalie Des Rosiers

Nathalie Des Rosiers
Lucie Lamarche

Lucie Lamarche
Elizabeth Sheehy

Elizabeth Sheehy
Back to top