Réformer le droit criminel au Canada : défis et possibilités

Julie Desrosiers, Margarida Garcia, Marie-Eve Sylvestre (dirs.)

Septembre 2017
Éditions Yvon Blais
ISBN : 978-2-89730-313-6

Résumé (dans la langue de publication) :

Le droit criminel contemporain est dans un état de grande confusion, qui appelle une analyse de ses fondements et une mise en perspective de ses pratiques. Tous ceux qui « vivent le droit » sont interpellés, des justiciables aux avocats, procureurs, juges, enseignants, intervenants, policiers ou législateurs. Devenue impérative, la réforme du droit criminel doit s’envisager de manière globale. De nombreux aspects de ce vaste chantier sont abordés dans cet ouvrage, qu’il s’agisse de questionnements sur la façon d’envisager et de penser la réforme, sur les principes généraux du droit criminel et la responsabilité, sur la procédure, sur la peine, son administration et ses effets, de même que sur la justice réparatrice et les droits de la personne. Des auteurs de toutes les régions du Canada font ici le pari d’une réforme en profondeur.

Cliquez ici pour visiter le site web de l'éditeur.

Domaines :

À propos des auteures :

Margarida Garcia est professeure agrégée à la Section de droit civil de la Faculté de droit et au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa. Elle détient un doctorat en sociologie, une maîtrise en criminologie, une licence et une post-licence en droit. Les recherches de la professeure Garcia portent principalement sur le rapport entre les droits de la personne et le droit criminel, sur la théorie de la rationalité pénale moderne, sur les concepts de peine et de punition, sur le processus de détermination de la peine et sur les questions épistémologiques qui entourent la recherche empirique en droit. Sa thèse de doctorat sur les liens entre droit pénal et droits de la personne s’est méritée le prix de la meilleure thèse de la Faculté des sciences humaines de l’Université du Québec à Montréal (2011).

Cliquez ici pour visiter sa page web de la Faculté.

Marie-Eve Sylvestre est professeure titulaire à la Section de droit civil. Elle enseigne le droit pénal, le droit des peines et la théorie du droit dans une perspective critique et multidisciplinaire. Ses travaux de recherche portent sur la judiciarisation et la pénalisation des conflits sociaux et de la pauvreté et le contrôle des espaces publics et touchent notamment aux questions suivantes: itinérance, prostitution, consommation d'alcool et de drogues, santé mentale et dissidence politique. Elle est l'auteure de nombreux articles et chapitres de livres sur la judiciarisation et la pénalisation de l'itinérance au Canada et a agi à titre de spécialiste sur ces questions pour la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec, le Barreau du Québec et le gouvernement du Québec. Elle a agi comme représentante du Barreau dans le cadre de l'adoption de la Politique nationale de lutte en itinérance par le gouvernement québécois et siège au comité interne du Programme d'accompagnement justice itinérance à la Cour municipale de Montréal (PAJIC) et au Groupe de travail sur l'adaptabilité des tribunaux en Outaouais (sur les questions d'itinérance, toxicomanie et santé mentale).

Cliquez ici pour visiter sa page web de la Faculté.

Back to top