5e édition du Concours d'art oratoire Sapere Aude

Publié le lundi 21 mars 2016

Les finalistes et les juges

La 5e édition du Concours oratoire Sapere Aude à eu lieu le 16 mars 2016, au tribunal-école Gowlings de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Trois étudiants de la Section de droit civil ont eu la chance de présenter leur opinion sur la question suivante: « La coalition internationale contre l’État Islamique, dirigée par les États-Unis d’Amérique, a mené ses premières frappes en Syrie le 23 septembre 2014. Cette intervention n’a pas reçu d’approbation du Conseil de sécurité de l’ONU ou du Président syrien Bachar Al-Assad. Or la Charte des Nations Unies interdit formellement le recours à la force. Selon vous, cette intervention armée est-elle justifiée d’un point de vue légal ?» 

Le panel de juges était composé de Pierre J. Dalphond, juge retraité de la Cour d’appel et avocat-conseil senior du cabinet Stikeman Eliott LLP,  Clément Gascon, juge à la Cour Suprême du Canada et Céline Lévesque, doyenne de la Section de droit civil. Chaque présentation était d’une durée maximale de dix minutes et les juges pouvaient intervenir pour poser des questions à tout moment. 

L’orateur David Di Sante a remporté la première place, méritant ainsi une bourse de 1000$ ainsi que la prestigieuse Coupe Shen-Joly. La coupe est ainsi nommée en l’honneur de Ted Shen et Karina Joly, deux étudiants de la Section de droit civil décédés tragiquement dans un accident automobile en 2012.

La Section tient à féliciter les finalistes, Marilynn Rubayika, Ali Alaoui et David Di Sante, qui ont tous trois offert une brillante performance !

Auteure: Élyzabeth Simoneau

Les finalistes Marilynn Rubayika, Ali Alaoui et David Di Sante

Haut de page