Canada – MERCOSUR : Opportunities and Diversification in Trade

Publié le lundi 26 novembre 2018

Le 15 novembre 2018, la Section de droit civil était l’hôte d’une table ronde réunissant l’ambassadrice et les ambassadeurs des pays membres du MERCOSUR ainsi qu’un représentant d’Affaires mondiales Canada. Après avoir été accueillis par Monsieur Adel El Zaïm, dirigeant principal de l’internationalisation à l’Université d’Ottawa, et présentés par la doyenne Céline Lévesque, ils ont discuté pendant près de deux heures, devant une salle comble, de ce qu’est le MERCOSUR et des occasions commerciales qu’offrent l’accord de libre-échange en cours de négociation entre ses pays membres et le Canada.

Ainsi, son Excellence Inés Martínez Valinotti, ambassadrice de la République du Paraguay au Canada, a abordé le thème des aspects institutionnels et juridiques du MERCOSUR. Ensuite, son Excellence Eugenio María Curia, ambassadeur de la République de l’Argentine au Canada, s’est penché sur le règlement des différends. Puis, son Excellence Martín Alejandro Vidal Delgado, ambassadeur de la République orientale de l'Uruguay au Canada, a parlé de commerce inclusif, suivi de son Excellence Denis Fones de Souza Pinto, ambassadeur de la République fédérative du Brésil au Canada qui y est allé d’une présentation portant le titre : « MERCOSUR et le monde ». C’est Monsieur Sean Clark, négociateur en chef adjoint pour l’accord Canada-MERCOSUR à Affaires mondiales Canada qui a conclu la table ronde en parlant des nouveaux débouchés commerciaux. Le tout était suivi d’une réception offerte par les ambassadeurs à l’Atrium Tsampalieros, où les vins sud-américains étaient à l’honneur!

MERCOSUR est l’acronyme de Mercado Común del Sur, le Marché commun du Sud. Créé en mars 1991 par le traité d'Asunción, le MERCOSUR propose une zone de libre-échange entre les États signataires. Cette zone regroupant environ 200 millions d'habitants est finalement établie le 1er janvier 1995, à la suite de la signature du protocole d'Ouro Preto. Cette entente attribue au Marché commun du Sud (Mercosur) une personnalité juridique internationale. Actuellement, le Mercosur permet la libre circulation des citoyens. Les langues officielles de ce marché commun sont l'espagnol et le portugais.

Représentant plus de 80 % du PIB total de l'Amérique du Sud, le MERCOSUR est évidemment un incontournable pour quiconque veut percer le marché sud-américain.

La Section de droit civil remercie les ambassades de l’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay pour leur collaboration à l’élaboration de cet événement et remercie grandement leurs Excellences, ainsi que Messieurs Clark (Affaires mondiales Canada) et El Zaïm (Université d’Ottawa) pour leur présence.

 

Haut de page