Céline Lévesque est la nouvelle présidente du Conseil canadien de droit international

Publié le lundi 11 novembre 2019

C’est lors de son 48e congrès annuel, tenu à Ottawa les 24 et 25 octobre 2019 sur le thème de « La diversité en droit international », que le Conseil canadien de droit international (CCDI) en a fait l’annonce : Céline Lévesque succède à Me Marie-Claude Boisvert à la tête de son comité exécutif.

Le CCDI a été créé en 1972 afin de promouvoir l’étude et l’analyse coopérative des enjeux de droit international par les universitaires ainsi que les praticiens de droit international du secteur public et de la pratique privée. Le CCDI est une organisation à but non lucratif, indépendante et non partisane. Il compte plus de 300 membres provenant du Canada et d’ailleurs représentant un large éventail d’intérêts, de professions et de compétences dans tous les domaines du droit international. Par l’entremise de conférences et de partenariats, le CCDI offre de nombreuses occasions d’échanges et de ressources à cette communauté.

La professeure Céline Lévesque est une experte en droit international et ses intérêts de recherche portent notamment sur le droit international économique, le droit international des investissements et le règlement des différends commerciaux internationaux. Elle enseigne à l’Université d’Ottawa depuis plus de vingt ans; elle y a occupé le poste de doyenne de la Faculté de droit, Section de droit civil, de juillet 2014 à juillet 2019. La professeure Lévesque agit actuellement à titre d’arbitre dans une affaire traitée sous le régime du chapitre 11 de l’ALENA. Par ailleurs, en 2018, elle a été intégrée à la liste des membres des groupes spéciaux créés en vertu du chapitre 19 de l’ALENA.

La Section de droit civil était fort bien représentée à l’occasion du 48e congrès annuel du CCDI! En plus de la professeure Céline Lévesque qui y a prononcé une conférence portant sur la diversité des arbitres dans le règlement des différends internationaux entre investisseurs et États, trois de nos étudiants y ont aussi participé, à titre de rapporteurs : Sarah Ali et Kelly Forestier, étudiantes de premier cycle, ainsi que Timileyin Oyewo, étudiant à la maîtrise en droit (voir notre autre article).

Nommée pour une période de trois ans, la nouvelle présidente du CCDI est très enthousiaste : « C’est un honneur d’assumer la présidence du Conseil canadien de droit international, à un moment où la pertinence du droit international ne se dément pas. Nous sommes choyés au Canada de pouvoir compter sur une communauté de droit international qui est riche, active et diversifié. Je serai heureuse de travailler avec les membres du CCDI et autres partenaires afin de faire avancer sa mission. »

Félicitations à Céline Lévesque pour sa nomination. La Section de droit civil lui souhaite un bon mandat à la tête du Conseil canadien de droit international!

Les étudiantes Kelly Forestier et Sarah Ali en compahnie de Céline Lévesque au 48e Congrès annuel du CCDI.

 

 

Haut de page