Chloé Boivenue remporte le Concours d’art oratoire Sapere Aude 2018

Publié le lundi 9 avril 2018

La finale de la 7e édition du Concours oratoire Sapere Aude a eu lieu le mardi 3 avril 2018, dans la salle du tribunal-école Gowlings de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Trois étudiants de la Section de droit civil ont eu la chance de présenter leur opinion devant les juges Jean Faullem (juge à la Cour du Québec), Mariève Lacroix (vice-doyenne aux études et professeure) et Céline Lévesque (doyenne), qui n’ont eu que des bons mots pour les finalistes, saluant la grande qualité de leurs prestations..

Céline Lévesque, l'honorable Jean Faullem et Mariève Lacroix

 

Robert Celac a brisé la glace en répondant à la question «Les États-Unis seraient-ils en droit de faire une attaque nucléaire préventive sur la Corée du Nord dans la mesure où cette dernière profère des menaces de guerre? »

Ce fut ensuite au tour de Louis Gilmore de se prononcer sur la question des dénonciations publiques dans les médias sociaux: violent-elles la présomption d’innocence des accusés au criminel?

Puis, Chloé Boisvenue a répondu à la dernière question, soit: «Devrions-nous créer un régime québécois d’indemnisation étatique pour les aléas thérapeutiques? »

 

Robert Celac, Louis Gilmore et Chloé Boisvenue

Après délibérations, les juges ont choisi d’octroyer la Coupe Shen-Joly, ainsi que la bourse de 1000$, à Chloé Boisvenue. La coupe est ainsi nommée en l’honneur de Ted Shen et Karina Joly, deux étudiants de la Section de droit civil décédés tragiquement dans un accident automobile en 2012.

Félicitations aux trois orateurs !

 

Les membres de la Société Sapere Aude en compagnie des finalistes du concours de cette année et des trois juges à la finale.

 

La Société Sapere Aude remercie ses commanditaires et collaborateurs, soit le bureau du Vice-recteur de l'Université d'Ottawa, la Section de droit civil, l'Association des étudiant.e.s en droit civil de l’Outaouais (AEEDCO) et la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa (FÉUO), de même que les professeurs Patrick Dumberry et Jennifer Quaid qui étaient juges lors de la ronde éliminatoire et la doyenne Céline Lévesque, l'honorable Jean Faullem et la vice-doyenne aux études, Mariève Lacroix, qui ont jugé la ronde finale.

Haut de page