Des diplômés de la Section créent une bourse pour encourager la mobilité étudiante!

Publié le lundi 24 juin 2019

En 1998, trois étudiants de la Section de droit civil traversent l’Atlantique pour participer à un échange dans le cadre de leur formation en droit. Ils quittent Ottawa pour aller étudier en France, à l’Université de Nantes. Une expérience des plus marquante au dire des trois comparses, Alexandre Cloutier, François Larose et David Robitaille. Tellement, que pour fêter leur « 20e anniversaire d’échange », ils ont décidé d’encourager d’autres étudiant.e.s à vivre cette expérience d’apprentissage à l’étranger en créant la Bourse Cloutier, Larose, Robitaille pour la mobilité étudiante, dont Madame Katherine Cloutier (aucun lien de parenté) est la toute première récipiendaire! Katherine est inscrite au Programme de droit canadien de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa et étudie présentement en droit international à l’Université Queen Mary, à Londres. C’est une étudiante engagée et ouverte sur le monde. Ainsi, elle a travaillé dans un orphelinat en Argentine, comme enseignante d’anglais au Costa-Rica et en tant que stagiaire en droit des femmes en Égypte. Elle a contribué aux activités de plusieurs associations étudiantes et effectue présentement un stage en droit international public à Londres. « Je remercie la Section de droit civil et plus particulièrement les donateurs de la bourse, Messieurs Cloutier, Larose et Robitaille. Quelle belle idée que d'encourager la mobilité étudiante! », s’est enthousiasmé Katherine lorsqu’elle a su qu’elle recevrait la toute première bourse!

D’un montant de 1000$, la nouvelle Bourse Cloutier, Larose, Robitaille pour la mobilité étudiante sera remise chaque année à un ou une étudiante de la Section de droit civil participant à un programme d’échange dans une université étrangère, sur la base du dossier académique, des motivations à faire un échange, de l’engagement social et du besoin financier.

La boursière Katherine Cloutier la multiplié les expériences enrichissantes lors de son séjour en Grande-Bretagne

 

Les donateurs

 

Alexandre Cloutier, David Robitaille et François Larose

 

Alexandre Cloutier (Promotion 2000) : Me Cloutier a été clerc auprès du juge Charles-D. Gonthier de la Cour suprême du Canada en 2002. Il a été avocat en droit constitutionnel et administratif au sein du cabinet Martineau Walker (maintenant Fasken) et chargé de cours à la Section de droit civil de l’Université d’Ottawa en 2004. Il a obtenu une maîtrise en droit constitutionnel de l’Université de Montréal en 2003 et une maîtrise en droit international public de l’Université de Cambridge en Angleterre en 2004. Il a été élu comme député de Lac-Saint-Jean à l’Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti Québécois en 2007, puis réélu en 2008, 2012 et 2014. Pendant sa carrière politique qui a duré plus de 10 ans, il a été ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et porte-parole de l’opposition officielle de plusieurs dossiers, notamment en matière de justice et en matière d’éducation, de recherche et de persévérance scolaire. Il a mené deux campagnes à la direction du Parti québécois, en 2015 et 2016, au cours desquelles il a avancé plus d’une centaine de propositions pour l’avenir du Québec. Il est actuellement secrétaire général et vice-recteur aux partenariats de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Pour Me Cloutier, la nouvelle bourse pour la mobilité étudiante est un incitatif pour aller vivre de nouvelles expériences.   « L’année passée à Nantes a été l’une des plus belles années de ma vie. J’y ai vécu une expérience pédagogique extraordinaire et elle m’a permis de visiter l’Europe. La plus belle surprise de cette expérience fut sans aucun doute la rencontre de David et François. Une amitié, une vraie est née avec eux à Nantes et elle nous unit encore 20 ans plus tard », a indiqué Me Cloutier.

François Larose (Promotion 1999) : Me Larose est associé au sein du cabinet Bereskin & Parr à Montréal, l’un des plus importants cabinets en propriété intellectuelle au Canada, où il se spécialise en droit des marques de commerces. Il a obtenu une maîtrise en droit de la propriété intellectuelle de l’Université de McGill en 2002. Me Larose aime contribuer activement à différents organismes axés sur le droit de la propriété intellectuelle. Il est présentement co-président de la formation estivale en propriété intellectuelle, offerte conjointement par l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada (IPIC) et l’Université McGill, après avoir été Directeur et Directeur-adjoint du cours portant sur le droit des marques de commerce, dont il est toujours animateur d’atelier. Il est également membre du comité de la campagne Unreal de l’International Trademark Association (INTA), dont l’objectif est de sensibiliser les adolescents aux dangers de la contrefaçon. Me Larose a remporté plusieurs prix et reconnaissances au cours de sa carrière, dont ceux octroyés par le World Trademark Review 1000 2017 et 2018, Expert Guides: Trade Mark 2016 et Expert Guides: Guide to the World’s Leading Trade Mark Law Practitioners 2014.

L’échange étudiant à Nantes auquel il a participé a été un moment charnière de la vie de Me Larose : « Mon séjour en France avec David et Alexandre m’a complètement transformé et fait de moi, j’en suis sûr, une meilleure personne. Était-ce grâce à l’amitié et à la complicité que j’approfondissais avec mes deux compagnons ou que je développais avec des nouveaux amis? Était-ce l’accueil exceptionnel que les Nantais et l’Université de Nantes nous a réservé? Ou était-ce l’expérience académique dans son ensemble dans une université étrangère? Je ne peux le définir exactement. Mais peu importe, ma décision de partir pour cet échange étudiant a été l’une de mes meilleures. C’est donc un immense plaisir et un grand honneur d’aider des étudiantes et étudiants à vivre une telle expérience ! »

David Robitaille (Promotion 1999) : Me Robitaille est professeur à la Section de droit civil depuis 2005. Il y a complété un doctorat en droit en 2008, lequel s’est mérité la Médaille d’or de la Gouverneure générale pour la meilleure thèse en sciences humaines à l’Université d’Ottawa et le Prix de l’Association des professeur.e.s de droit du Québec en 2008 pour la meilleure thèse en droit. Il a complété sa maîtrise en droit public à l’Université Laval en 2002 et a été clerc du juge François Pelletier de la Cour d’appel du Québec en 2003-2004. Le professeur Robitaille agit comme procureur dans des litiges d’intérêt public en droit constitutionnel, municipal et de l’environnement et est avocat-conseil au cabinet DHC avocats de Montréal. Il est également membre du Comité juridique du Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) et en a été administrateur de 2014 à 2018. Il a aussi siégé à la Commission consultative sur l’environnement et le développement durable de la Ville de Gatineau de 2015 à 2017.

Pour le professeur Robitaille, l’échange étudiant qu’il a vécu avec ses amis en 1998 a très certainement influencé sa trajectoire professionnelle : « Lors de mon séjour à Nantes, j’ai suivi plusieurs cours de droits et libertés et de droit public. Ce fût une véritable révélation. C’est là que le « déclic » s’est fait et, dès mon retour de Nantes, j’ai su que je souhaitais devenir professeur de droit. L’amitié très importante qui s’est forgée entre Alexandre, François et moi n’aurait par ailleurs probablement pas vu le jour si nous n’étions pas parti ensembles. Je souhaite à toutes et tous les étudiant.e.s de la Section de droit civil d’avoir un jour l’opportunité de participer à un échange! ».
 

Nos trois comparses à l'époque de leur voyage


La Section de droit civil remercie les diplômés Alexandre Cloutier, François Larose et David Robitaille pour la création de cette nouvelle bourse pour la mobilité étudiante et tient à féliciter la toute première boursière, Madame Katherine Cloutier.

Vous désirez contribuer financièrement à la Bourse Cloutier, Larose, Robitaille pour la mobilité étudiante? Cliquez ici!

Haut de page