Les étudiant.e.s en droit international de l’environnement adoptent deux conventions sur la protection des forêts

Publié le mardi 3 décembre 2019

Le 16 novembre dernier, les étudiant.e.s inscrit.e.s au cours de droit international de l’environnement (DRC 4539) donné par le professeur Thomas Burelli ont repoussé leurs limites en participant à la rédaction de deux conventions internationales sur le thème de la protection des forêts.

 

 

Bien plus qu’une simple simulation, il s’agissait pour les quelques 40 étudiant.e.s du cours de mettre à contribution leur expertise en droit international de l’environnement afin de contribuer à l’avancement des réflexions dans ce domaine. 

En effet, il n’existe pas à ce jour de convention internationale pour la protection des forêts. Ainsi grâce à une approche basée sur le jeu (une simulation de négociations internationales), les étudiants ont fait émerger de nombreuses propositions de très grande qualité. 

D’abord travaillant en petit groupe pendant deux semaines, chaque groupe d’étudiants a remis un projet de convention rédigé de A à Z. Finalement, réunis en classe le 16 novembre 2019, les étudiants ont discuté, comparé et enfin intégré leurs propositions afin de parvenir au meilleur texte possible en vue de la protection des forêts. 

Les étudiants ont ainsi pu avoir un aperçu des défis liés à la rédaction de textes en groupes de différentes tailles et impliquant des visions du monde parfois très diverses. Ayant travaillé toute la journée à la rédaction d’un texte, ils ont également pu expérimenter le rythme frénétique des négociations et la fatigue qui peut en découler. 

À l’issue des négociations en classe, deux textes ont été adoptés. Ils sont le résultat du travail collectif des étudiants de la Section de droit civil à l’issue de leur formation en droit international de l’environnement. 

Ces textes, qui constituent des contributions de qualité à l’évolution du droit international de l’environnement, seront partagés avec le Forum des Nations Unies sur les Forêts ainsi qu’avec les autorités canadiennes compétentes dans ce domaine. 

Qui sait jusqu’où se rendront les propositions de la promotion 2019-2020!

 

Les étudaint.e.s inscrit.e.s au cours DRC4539 ont repoussé leurs limites en participant à la rédaction de deux conventions internationales sur le thème de la protection des forêts.

 

Haut de page