La Faculté de droit accueille le nouveau juge de la CSC, l’honorable Russell Brown

Publié le mercredi 11 novembre 2015

La Faculté de droit de l’Université d’Ottawa a chaleureusement accueilli le juge nouvellement nommé à la Cour suprême du Canada (CSC), l’honorable Russell Brown, lors d’une cérémonie spéciale organisée sur le campus. La cérémonie, qui s’est déroulée dans la salle du tribunal-école Gowlings, a attiré un grand nombre d’étudiants et de professeurs.

La doyenne de la Section de common law, Nathalie Des Rosiers a présenté l’événement en soulignant que la tradition d’accueil des nouveaux juges de la CSC au sein de la communauté juridique d’Ottawa remontait à plusiers années et que la Faculté avait toujours eu à cœur de souhaiter la bienvenue à chacun, chacune des juges nommés au plus haut tribunal canadien.

La juge en chef de la CSC, la très honorable Beverley McLachlin, a ensuite présenté le juge Brown. Avant d’être nommé à la CSC en août 2015, il a occupé les fonctions de juge à la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta et ensuite de juge à la Cour d'appel de l'Alberta. En tant que juge de la Cour d'appel siégeant à Edmonton, le juge Brown a également siégé à la Cour d'appel des Territoires du Nord-Ouest et à la Cour d'appel du Nunavut. Avant d’être nommé à la magistrature, le juge Brown enseignait à la faculté de droit de l'Université de l'Alberta de 2004 à 2013. Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l'Université de la Colombie-Britannique et d’un baccalauréat en droit de l'Université de Victoria en plus d’une maîtrise en droit et d’un doctorat en sciences juridiques de l'Université de Toronto.

La juge en chef McLachlin a remercié l’Université d’Ottawa d’accueillir ainsi le juge Brown au sein de la communauté juridique d’Ottawa et rappelé l’importance que « la CSC accorde à l’étroite relation qu’elle entretient avec la Faculté ».

Le juge Brown a ensuite prononcé une allocution, se remémorant l’époque où il était lui-même professeur de droit, ce qui l’a amené à inviter les étudiants à assumer pleinement les responsabilités inhérentes à une carrière juridique tout en saisissant les occasions qui leur seront offertes.

Le juge Brown a félicité la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa pour la priorité qu’elle accorde dans ses programmes aux droits de la personne et aux services juridiques bénévoles (pro bono) de même qu’aux enjeux émergents que sont le droit de la santé et la technologie. Il a fait ainsi observer que l’Université d’Ottawa  « occupe une place spéciale au sein de la communauté juridique du Canada dans la mesure où elle incarne notre système bilingue et bi-juridique ».

La doyenne de la Section de droit civil, Céline Lévesque, a conclu la cérémonie en remerciant les juges de poursuivre les excellentes relations entre la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa et la CSC.

La cérémonie était suivie d’une réception, au cours de laquelle étudiants et professeurs ont eu l’occasion d’échanger avec les juges.

Haut de page