Un film interactif place les spectateurs en première ligne des soulèvements de Maribor

Publié le jeudi 26 septembre 2019

Bien à l’abri et en sécurité dans une salle du pavillon de la faculté des Sciences sociales, un grand rassemblement interdisciplinaire d'étudiants et de chercheurs s'est retrouvé à prendre des décisions au milieu des foule agitée, au beau milieu d'une manifestation dans la ville industrielle de Maribor, en Slovénie, le mercredi 18 septembre. Ils participaient à une projection de films interactifs qui leur a permis, en tant que groupe, de choisir de s'engager dans des manifestations non violentes, ou d'être emportés dans des confrontations ouvertes avec la police.

La projection faisait partie de la série de conférences de la Section de droit civil sur la recherche en droit, qui accueillait le professeur d’anthropologie et cinéaste Maple Razsa, directeur des études mondiales au Colby College, pour guider le public à travers son film The Maribor Uprisings.

Utilisant des images captées par des activistes vidéo sur les lieux des manifestations, le film permet au public de suivre l'action et, à des moments précis, de décider des groupes de manifestants à suivre. Par exemple, il a été demandé à l’audience de choisir entre rester avec un groupe qui manifestait pacifiquement sur la Place de la Liberté à Maribor ou suivre un autre groupe de manifestants en direction de l’hôtel de ville, où le risque de conflit ouvert accompagné de violence semblait inévitable. Le professeur Razsa revenait ensuite sur chacun de ces choix en demandant à certains membres de l'auditoire d'expliquer leurs points de vue. Grâce à ces décisions interactives prises en groupe, le film a poussé les spectateurs à examiner les facteurs qui déclenchent l'indignation populaire et à se demander si et comment une telle chose pourrait se produire dans notre propre ville.

Pour Cintia Quiroga, vice-doyenne de la recherche à la Faculté de droit – qui a organisé l'événement en collaboration avec Larisa Kurtovic, professeure à l’École d’études sociologiques et anthropologiques de la Faculté des sciences sociales – cet événement interdisciplinaire fait partie d'un effort au sein de la Faculté de droit pour explorer la valeur ajoutée de la mise en relation de la recherche dans différents domaines avec les des arts, afin de partager des connaissances et des messages percutants. Les professeurs Quiroga et Kurtovic ont collaboré avec le Laboratoire de recherche interdisciplinaire sur les villes et les processus urbains contemporains, dirigé par le professeur Vincent Mirza, la Chaire de recherche de l'Université sur le droit, la politique pénale et la réglementation des personnes marginalisées (qui était dirigée par la doyenne Marie-Eve Sylvestre), à l’Institut des études féministes et du genre, à l’École d’études sociologiques et anthropologiques, au Centre de recherche et d’éducation sur les droits de l’homme et à la Section de droit civil de la Faculté de droit. Les étudiants, les chercheurs et même, des professeurs étrangers invités de passage chez nous, ont tellement apprécié cette projection interactive que déjà, on parle de réitérer l'expérience!

La Section de droit civil tient à remercier le professeur Razsa, les partenaires qui ont rendu l'événement possible, ainsi que tous les étudiants et chercheurs qui ont participé à l'événement, pour avoir contribué à faire de cet événement interdisciplinaire un véritable succès !

 

Haut de page