Leadership en droit, en recherche et dans la vie

Publié le lundi 30 septembre 2019

Marc Dubé, Cintia Quiroga, Françoise Moreau-Johnson et Margarida Garcia
Source de la photographie : Marta Sobral Garcia


Une expérience transformatrice qui redéfinit le leadership dans le monde universitaire et au-delà.

Comment enseigne-t-on le leadership ? Peut-on vraiment former un individu à être un leader ? Un nouveau groupe interdisciplinaire composé de membres du corps professoral et du personnel de l’Université d’Ottawa explore des manières innovatrices de réaliser cet objectif. Leur but consiste à diffuser leurs méthodes de formation en leadership parmi toutes les disciplines, de pousser le développement du leadership au-delà de sa niche traditionnelle des écoles de gestion et en administration des affaires, et de relier directement son application à la recherche. Cette expérimentation a déjà débuté à la Faculté de droit. 

Leadership : une manière d’être

Cet automne, la professeure Margarida Garcia de la Section de droit civil et Françoise Moreau-Johnson du Centre de leadership académique offrent un nouveau cours à des étudiants et des étudiantes à la maîtrise et au doctorat de la Faculté de droit, intitulé « Exercising Leadership in Law, in Research and in Life » (Exercer du leadership en droit, en recherche et dans la vie). Ce cours s’inscrit dans le cadre d’un plus vaste projet visant à bâtir une communauté de leaders et une culture de leadership, tant au sein même de la Faculté de droit qu’à l’échelle du campus élargi de l’Université d’Ottawa. Il vise à ce que chaque participant, quelle que soit sa formation ou discipline, soit un véritable leader au terme de l’expérience qu’offre le cours, lequel est conçu de façon à enseigner aux étudiants la manière d’accéder au leadership comme une façon d’être qui influencera en profondeur leurs vies professionnelle et personnelle.

Comme l’explique la professeure Garcia « lorsque j’ai découvert ce cours et ce matériel pédagogique, j’ai aussitôt vu la différence que cela impliquait non seulement pour les entrepreneurs mais également pour tous ceux et celles qui doivent régler des problèmes concrets de justice sociale, d’innovation en recherche, ou encore pour des personnes passionnées par le service public, le développement communautaire et le bien commun. J’ai su immédiatement que je voulais partager ces outils avec les étudiants et l’ensemble de la communauté de l’Université d’Ottawa ».

Marc Dubé, Cintia Quiroga, Margarida Garcia et Françoise Moreau-Johnson
Source de la photographie : Marta Sobral Garcia

Bâtir une communauté de leaders

La professeure Garcia a commencé par solliciter l’appui des membres du corps professoral qui partagent cette vision large pour l’avenir de la formation en leadership à l’Université d’Ottawa. « Il s’agit là d’une possibilité extrêmement prometteuse de collaboration interdisciplinaire entre professeurs », soutient Mme Moreau-Johnson, dont l’appui et l’implication de départ pour ce projet ont démontré que ce pourrait être une réussite sur le campus de l’Université d’Ottawa. « Ce cours promet en outre un apprentissage transformateur pour les universitaires qui assument un rôle de leadership sur le campus de l’Université d’Ottawa et au-delà ». À Mme Moreau-Johnson et à la professeure Garcia, en leur qualité de premières porte-parole de cette initiative pédagogique, se joignent Richard Dubé, professeur à la Faculté des Sciences sociales, Cintia Quiroga, professeure et doyenne adjointe (recherche) à la Faculté de droit et Marc Dubé, vice-doyen (recherche) à la Faculté de génie.

Une invitation qui donne aux étudiants les moyens de se réaliser

Cette nouvelle offre de cours s’inspire du cours réputé et intitulé : « Being a Leader and the Effective Exercise of Leadership: An Ontological/Phenomenological Model », conçu par Werner Erhard, le professeur Michael C. Jensen de la Harvard Business School, Steve Zaffron et la professeure Jeri Echeverria, ancienne Provost à la California State University. À la Faculté de droit, l’objectif du cours est de donner aux étudiants les moyens  d’élaborer leurs propres travaux de recherche en tant que contribution et comme une forme d’expression personnelle plutôt que comme une chose qui doit être faite dans le sens d’une exigence ou qui devrait être entreprise comme une obligation. La professeure Garcia invite les étudiants à devenir des chefs de file dans leurs disciplines, leurs projets de recherche aussi bien que dans leurs vies et leurs communautés et sociétés. 

« En bref, résume la professeure Garcia, ce cours de leadership rappelle aux étudiants qu’être – c’est-à-dire qui ils et elles sont – est aussi important que savoir – ce qu’ils et elles connaissent – alors qu’ils cherchent à réussir leur carrière tout en s’épanouissant dans leur vie personnelle ». Le cours offrira certes aux étudiants des outils pour relever des défis d’ordre organisationnel et scolaire, il ne s’agit cependant pas d’un cours traditionnel sur des théories, des modèles et des études de cas à propos du leadership. Ce cours a pour objectif principal de faire vivre aux participants l’expérience d’une compréhension d’eux-mêmes et d’acquérir de nouvelles approches pour relever les défis liés à leurs recherches, leur carrière et leur vie.

Bien que le cours soit actuellement offert aux étudiants en droit, l’éclectisme du groupe qui est l’instigateur de cette initiative illustre à quel point la formation en leadership est une quête gratifiante dont toutes les Facultés peuvent bénéficier. « Il s’agit là d’une formidable possibilité pour la Faculté de droit et je suis impatient de reproduire cette expérience à la Faculté de génie », déclare le professeur Dubé. « Je peux imaginer d’autres initiatives conjointes où les étudiants en droit et en génie élaboreraient ensemble leur leadership et bénéficieraient d’une expérience multidisciplinaire ».

Cintia Quiroga, Françoise Moreau-Johnson, Marc Dubé et Margarida Garcia

Cintia Quiroga, Françoise Moreau-Johnson, Marc Dubé et Margarida Garcia
Source de la photographie : Marta Sobral Garcia

Partager une expérience transformationnelle

En avril 2019, la professeure Garcia et Mme Moreau-Johnson ont enseigné une version intensive de ce cours en trois fins de semaine à une cohorte initiale de dix membres du corps professoral, chacun représentant l’une des dix facultés de l’Université d’Ottawa. Les participants ont salué l’expérience pour ses qualités transformationnelles ainsi que sa capacité à renouveler l’énergie parmi ceux et celles qui dirigent des labos et des programmes de recherches et à leur inspirer de nouveaux plans pour l’avenir. « Les participants au cours sont ressortis avec l’impression d’avoir réussi des percées importantes dans leur rendement et, fait intéressant, également sur le plan de leur qualité de vie et dans leurs relations professionnelles et personnelles », souligne la professeure Garcia. En juillet, en compagnie de Cintia Quiroga et de Marc Dubé, elle a séjourné à l’UCLA, où le groupe a pu suivre le cours tel qu’enseigné par ses auteurs originaux. « Ce cours est véritablement transformationnel et permet de devenir un chef de file et d’accéder au leadership en développant des habiletés et compétences susceptibles de servir dans tous les domaines de la vie d’une personne, quel que soit son titre, son emploi ou sa position d’autorité », affirme la professeure Quiroga. « Son influence est multiple, les participants en ressortent avec des ressources personnelles qui leur permettent de pousser plus haut leurs ambitions et d’envisager de se lancer dans des projets plus audacieux tout en cultivant des relations personnelles et professionnelles plus satisfaisantes également. J’ai très hâte de partager ces enseignements avec les professeurs, chercheurs et étudiants au sein de nos institutions, et dans la communauté en général ».

L’Université d’Ottawa : une plaque tournante pour la formation en leadership

Ces efforts représentent les premières étapes, non pas seulement en apportant la formation en leadership sur le campus de l’Université d’Ottawa, mais également en favorisant l’étude de la science du leadership et son application à la recherche, de manières innovatrices. « Nous voulons élaborer une formation en leadership puissante et performante et une éducation ontologique dans les sciences et dans les sciences humaines et sociales. Nous en avons autant besoin que les écoles de gestion ! » soutient la professeure Garcia. « Je me suis entourée de collègues extraordinaires provenant de différentes facultés qui partagent cette vision. Et ce n’est qu’un début. Nous espérons offrir prochainement ce cours à la communauté juridique et au public, et faire ainsi de la Faculté de droit et de l’Université d’Ottawa le lieu de choix pour ceux et celles qui souhaitent devenir des leaders ».

« La Faculté de droit est extrêmement fière de pouvoir offrir cette nouvelle expérience à nos étudiants aux études supérieures », déclare Adam Dodek, le doyen de la Section de common law de la Faculté de droit. « Le fait que cette aventure puisse se vivre au sein de notre faculté de droit marque un jalon important dans la mise en œuvre de cette vision inédite du leadership à l’Université d’Ottawa » affirme pour sa part Marie-Eve Sylvestre, doyenne de la Section de droit civil, elle salue.

« Nous sommes reconnaissants à nos deux doyens pour leur appui et leur encouragement », souligne la professeure Garcia. « Ce cours n’a été rendu possible que grâce à leur engagement à offrir des expériences aussi novatrices qu’enrichissantes à nos étudiants et professeurs ».

La Faculté compte bien continuer de créer une communauté de leaders en droit, en recherche et dans la vie et de miser sur leur rayonnement.

Haut de page