La professeure Emmanuelle Bernheim nommée à la Chaire de recherche du Canada en santé mentale et accès à la justice

Publié le mardi 15 juin 2021

La professeure Emmanuelle Bernheim a été nommée titulaire de la Chaire de recherche du Canada en santé mentale et accès à la justice. Cette nomination constitue une marque de reconnaissance méritée du leadership manifeste de la professeure Bernheim dans les domaines du droit de la santé mentale, de l’accessibilité à la justice, ainsi que de la théorisation du droit et de la méthodologie de la recherche interdisciplinaire. Cette chaire lui permettra de poursuivre ses recherches novatrices.

La professeure Bernheim travaille depuis plus de quinze ans sur les relations entre droit et santé mentale en matière civile, et plus récemment en matières criminelle et administrative. L’excellence et l’originalité de ses travaux se fondent sur des approches de recherche interdisciplinaire, appliquée et partenariale. En tant que Chaire de recherche du Canada en santé mentale et accès à la justice, la professeure Bernheim vise à appuyer et faire rayonner la recherche par et pour les personnes ayant fait l’expérience d’un traitement judiciaire en santé mentale (« PETJSM »). Alors que la recherche dans le domaine est principalement axée sur les savoirs médico-légaux, ce programme de recherche d’avant-garde propose de changer ce paradigme en faveur d’une approche fondée sur les droits et l’accès à la justice qui mette en lumière les rapports de pouvoir, les effets du processus judiciaire et les savoirs des PETJSM peu documentés.

L’une des forces des travaux développés par la professeure Bernheim est la participation de partenaires de différents milieux : cliniques et centres communautaires juridiques, organismes de défense des droits, tribunaux, ministères, etc. Ces partenaires provenant d’horizons variés contribuent directement à ses différents projets, assurant leur pertinence sociale et pour une diversité d’utilisateurs des connaissances. La combinaison entre une problématique de recherche originale et peu documentée et ces approches interdisciplinaire, appliquée et partenariale constitue une contribution unique à la recherche en droit, en sociologie du droit et sur l’accès à la justice.

Le mandat de cinq ans de la professeure Bernheim a commencé le 1er décembre 2020.

Le Programme des chaires de recherche du Canada investit environ 295 millions de dollars par année afin d’attirer et de retenir certains des chercheurs les plus accomplis et prometteurs du monde. Les titulaires de chaire visent à atteindre l'excellence en recherche dans les domaines des sciences naturelles, du génie, des sciences de la santé et des sciences humaines.

Félicitations à la professeure Bernheim pour ce prestigieux honneur bien mérité !

Haut de page