Séminaire international sur l’accès à la justice et la légitimité dans les espaces judiciaires pour les groupes bénéficiant d’une protection spéciale

Publié le vendredi 3 décembre 2021

Le professeur Pierre Gilles Bélanger, organisateur de l'événement et chercheur en résidence au Centre d'expérience en recherche de l'Université d'Ottawa

Les façons traditionnelles de rendre justice laissent souvent trop de place à la reproduction de valeurs ou d’intérêts inconscients et ont eu parfois une incidence directe sur la légitimité de l’ordre juridique, du système judiciaire et des institutions responsables de l’application de la loi. Les réformes juridiques, quant à elles, se sont avérées limitées et n’ont pas toujours permis d’activer pleinement les droits ou permettre une interprétation du droit de manière à lever les obstacles traditionnels.


Devant ces défis, l’Université d’Ottawa, en collaboration avec la Faculté de droit, Section de droit civil et en partenariat avec des établissements, chercheurs et acteurs juridiques d’Amérique latine, présente cette seconde phase d’un projet visant à établir un lien entre la recherche internationale et la formation juridique, en instaurant un dialogue entre des experts, chercheurs et intervenants afin de discuter des obstacles à la justice accessible et de proposer des solutions possibles, compte tenu des expériences vécues au Canada et dans les pays d’Amérique latine.

 


Description de l’activité

La professeure Eva Ottawa donnera une conférence à l'occasion du séminaire.

L’activité se déroulera sur une journée complète, avec interprétation simultanée en français, en anglais et en espagnol. En matinée, il y aura un panel intitulé « Légitimité et discrimination dans le processus judiciaire ». En après-midi, place au panel « Accès à la justice, pratiques institutionnelles et pluralisme : propositions et solutions possibles ». Le panel du matin sera davantage axé sur les obstacles, compte tenu des témoignages des groupes cibles. En revanche, celui de l’après-midi sera axé sur les solutions possibles selon diverses perspectives et divers acteurs ayant élaboré une analyse scientifique.


Il y aura dans chaque panel une présentation principale qui examinera le thème en profondeur et au sujet duquel un panéliste pourra brièvement intervenir. Le fil conducteur est défini par un ensemble de questions communiquées au préalable et choisies par le comité responsable de l’événement. Du temps sera consacré aux questions soulevées par les participants au séminaire.

Quand : Le jeudi 9 décembre, de 9 h à 17 h, HE
Où : En ligne (sur Zoom)

S'inscrire à la conférence virtuelle

Haut de page