Stéphanie Vallée, nouvelle ministre de la Justice du Québec

Publié le jeudi 24 avril 2014

Stephanie Vallee

La nouvelle ministre de la Justice du Québec, Stéphanie Vallée, députée de Gatineau, est une diplômée de l’Université d’Ottawa.

Elle détient une Licence en droit (1993). Membre du Barreau du Québec depuis 1995, elle a exercé le droit en pratique privée au cabinet Vallée et Hubert de Maniwaki, puis elle a été élue députée à l’Assemblée nationale du Québec en 2007. Elle a occupé le poste d’adjointe parlementaire à la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, Michelle Courchesne du 25 avril 2007 au 5 novembre 2008. De 2009 à 2012, elle était adjointe parlementaire du premier ministre du Québec.

Stéphanie Vallée a aussi fait partie de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité du 21 décembre 2009 au 22 mars 2012. Au moment du déclenchement des élections, le 5 mars dernier, elle était porte-parole de l’Opposition officielle en matière de services sociaux, d’adoption et de protection de la jeunesse. Stéphanie Vallée sera également ministre de la Condition féminine et responsable de la région de l’Outaouais.

Le doyen de la Section de droit civil, Sébastien Grammond, s’est réjoui de cette nomination : « Au nom de l’Université d’Ottawa, je félicite madame Vallée pour sa nomination.  La fonction de ministre de la Justice est d’une importance capitale pour le développement des institutions juridiques et du droit québécois.  Nous sommes particulièrement fiers que les ministres de la Justice du Québec et de l’Ontario soient toutes deux des diplômées de la Section de droit civil ».

Haut de page