17 et 18 avril 2019 - Colloque : Contrôle coercitif : améliorer les réponses à la violence conjugale

Le colloque Contrôle coercitif : améliorer les réponses à la violence conjugale aura lieu les 17 et 18 avril 2019 à l’Université d’Ottawa. Regroupant des experts provenant du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni, ce colloque présentera le concept de contrôle coercitif et examinera comment il peut être utilisé dans différents contextes et quels sont les avantages d’adopter cette conceptualisation de la violence conjugale.

Il s’agit d’un colloque bilingue avec traduction simultanée (en français et en anglais).

Même si, au cours des dernières années, des efforts considérables ont été déployés pour faire reconnaître des formes de violence autres que la violence physique, incluant la violence psychologique et le harcèlement, la violence conjugale est toujours comprise sous l’angle des actes de violence commis par un individu. Le contrôle coercitif est un concept qui a été mis de l’avant par le chercheur américain Evan Stark, qui propose de s’éloigner d’une compréhension de la violence conjugale basée essentiellement sur des actes de violence. Il propose donc une compréhension approfondie des dynamiques complexes qui permettent aux agresseurs d’établir et de maintenir leur contrôle et leur emprise sur leur conjointe ou leur ex-conjointe. Notons que, en Angleterre et en Écosse, le contrôle coercitif a récemment été introduit dans le Code criminel, ce qui a amené des changements dans les pratiques des policiers et des procureurs.

La collecte et l'interprétation cohérentes des renseignements et la coordination des actions entre les différents systèmes juridiques (justice pénale, de droit de la famille et de protection de la jeunesse) constituant des défis de taille, pour lesquels le concept de contrôle coercitif peut être une piste de solution prometteuse. Ce colloque examinera comment ce concept est appliqué dans différents contextes et les avantages qui y sont associés.

Des informations supplémentaires et le formulaire d’inscription se trouvent en ligne sur le lien suivant : http://www.femanvi.org

Haut de page