23 FÉVRIER 2021 - Action pour le climat menée par les jeunes et droit des enfants à l'environnement

Le Laboratoire de recherche interdisciplinaire sur les droits de l’enfant et la Faculté de droit, Section de droit civil sont heureux de vous inviter à un webinaire dans le cadre du Cycle de conférences de la Section de droit civil :

Action pour le climat menée par les jeunes et droit des enfants à l'environnement

Mardi le 23 février 2021
11:30 – 13:00
EN LIGNE | Webinaire ZOOM
Événement en anglais.

Pour recevoir le lien vers le webinaire, INSCRIVEZ-VOUS ICI.
Pour plus de renseignements, écrivez à LRIDE@uOttawa.ca.

Intervenants :

  • Chris TOLLEFSON | Directeur fondateur, Tollefson Law Corporation & Professeur de droit, University of Victoria

Depuis 2016, Chris Tollefson est également le directeur exécutif fondateur du Pacific Centre for Environmental Law and Litigation (CELL), la première organisation caritative canadienne qui se consacre à l'éducation et à la formation des futurs plaideurs en matière d'environnement. Il est co-conseiller dans l'affaire La Rose contre le HMTQ.

  • Albert LALONDE (Montréal, QC) | Militant pour le climat et porte-parole de Devoir environmental collectif | « L'environnement doit être notre priorité absolue car sinon, rien n'a de sens. Le refus du gouvernement d'agir sur le changement climatique en fonction de ce que la science déclare nécessaire à la survie est une violation du droit des jeunes à être jeunes ».

Albert Lalonde est le porte-parole du Devoir environnemental collectif, un organisme qui représente les collèges d'enseignement général et professionnel (CEGEP) et une coalition étudiante plus large. Après avoir vécu de graves vagues de chaleur et des inondations à Montréal, Albert s'est tourné vers l'organisation et l'activisme en réponse à l'anxiété climatique.

  • Haana (Haida Gwaii, BC) | « Je crois que l'arrêt du changement climatique est nécessaire pour que les générations futures puissent grandir dans un monde durable, sûres de l'avenir de leur planète et de leur culture. »

Haana apprend sa langue indigène, le haïda. Elle se passionne pour l'environnement et utilise sa voix pour protéger sa culture, sa terre et l'environnement. Le fait de vivre sur le front de mer, près d'un quai de l'île, rend Haana particulièrement vulnérable aux défis de l'élévation du niveau de la mer due au changement climatique. Les étés plus secs et plus chauds ont sérieusement réduit la capacité de sa famille à pêcher le saumon. En temps normal, ils pouvaient en attraper une cinquantaine, mais cette année, ils n'en ont attrapé que cinq. La collecte des ressources naturelles utilisées dans les pratiques culturelles devient également beaucoup plus difficile avec le changement climatique

  • Annabel WEBB | Boursière en droits environnementaux, Fondation David Suzuki

Annabel est titulaire d'une maîtrise en droit international des droits de la personne de l'Université d'Oxford, ainsi que d'un master et d'une licence en arts de l'université de Colombie-Britannique. Elle poursuit actuellement un doctorat interdisciplinaire en droit international des droits de l'homme à l'Université de Londres. Annabel défend les droits des femmes et des filles depuis plus de deux décennies en tant que co-fondatrice de deux organisations : Justice for Girls et Just Planet. Dans le cadre de sa bourse, Annabel se concentrera sur l'utilisation du droit national et international existant en matière de droits de la personne pour promouvoir la justice environnementale intergénérationnelle au Canada.

Webinaire sur le droit des enfants à l'environnement
Haut de page