Margarida Garcia

E-Card

Margarida Garcia
Vice Dean Research and Communication, Associate Professor

Room: 57, Louis-Pasteur, room 207
Bureau: 613-562-5800 ext. 2408
Télécopieur: 613-562-5337
Courriel professionnel: mgarcia@uOttawa.ca

Biography

Margarida Garcia is Vice-Dean, Research and Communications, and Professor in the Civil Law section of the Faculty of Law. She is also a professor at the Faculty of Social Sciences. Professor Garcia is interested in the themes of leadership, innovation and obstacles to innovation in law reform (with emphasis in the areas of ​​criminal law and human rights), and institutional change. She has also specialized in epistemological and methodological reflection around empirical research in law. Professor Garcia has a doctorate in sociology, a master’s in criminology, as well as both a degree and a post-graduate degree in law. Professor Garcia is a member of the Canada Research Chair in Legal Traditions and Penal Rationality, the International Association of Penal Law (Francophone criminal lawyer committee), and an associate researcher with the “Justice and Law” branch of the Centre for Interdisciplinary Research on Citizenship and Minorities (CIRCEM).

Her intellectual and academic project is to stimulate ideas that will contribute to the transformation and reform of research, teaching and the practice of law, building bridges and creating forums for discussion among these three worlds. Her goal is to help define a paradigm centred on the idea of interknowledge, an idea that must be understood at two levels: the crossbreeding of knowledge produced by law and the social sciences (interdisciplinarity), but also interaction among research, teaching and the practice of law (intercognitivity). To this end, and with the help of research grants from the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada and the Law Foundation of Ontario, her work has harnessed the opinions of legal stakeholders from Canada, Europe and South America (especially judges and Crown prosecutors). She believes that by articulating these different ways of doing and thinking about law, we will be able to produce innovative standards that are suitable for our multicultural, pluralist and diversified world.

To date, Professor Garcia’s research has mainly focused on the theory of modern criminal rationality, the relationship between human rights and criminal law, the concept of punishment, the concept of judicial independence, the sentencing process, and the epistemological issues that surround empirical research in law. Today, Professor Garcia is committed to developing an approach to leadership that is deeply rooted in the humanities, making the classroom an experiential and transformational laboratory. She is  also bringing this approach into the world of research and the production of knowledge.

The results of her investigations have been the subject of several noteworthy recognitions, including the Doctoral Scholarship awarded by the Pierre Elliott Trudeau Foundation (Canada) and the Best Thesis Award from the Faculty of Human Sciences at the Université du Québec à Montréal (2011). She co-edited, with Richard Dubé (University of Ottawa, Canada) and Maira Rocha Machado (Fundação Getúlio Vargas, Brazil), a book entitled La rationalité pénale moderne: réflexions théoriques et explorations empiriques (2013). She also co-edited, with Marie-Eve Sylvestre (University of Ottawa, Canada) and Julie Desrosiers (Laval University, Canada), the book Criminal Law Reform in Canada: Challenges and Possibilities (2017). Professor Garcia’s research results have been disseminated through publications in Canada, Brazil, Argentina, Belgium, Italy and France.

 

Courses Taught

DCL 6339 – Exercising Leadership in Law, in Research and in Life

CRM 4310 – Exercising Leadership in Criminology and in Life

DCL 5303 – Théories contemporaines du droit

DCL 8730 – Méthodologie et théorie du droit

DRC 1701 – Droit pénal I

DRC 4729 / DCC 2521 – Théorie du droit et sciences sociales

CRM 3715 – Droits de la personne et justice

CRM 1701 – Histoire des savoirs criminologiques

CRM 2700 – Justice et normes pénales

 

Edited Books

 

  • DUBÉ, R., GARCIA, M. e Rocha Machado, M. (Éd.) Racionalidade penal moderna: reflexões teóricas e explorações empíricas, São Paulo (Brésil), Fundação Getulio Vargas, Coleção Acadêmica Livre (traduction en cours).
  • DESROSIERS, J., GARCIA, M. et SYLVESTRE, M-E. (ed.), Criminal Law Reform in Canada: challenges and possibilities, Cowansville: Éditions Yvon Blais, 2017; 536 pages.
  • DUBÉ, R., GARCIA, M. et MACHADO, M., La rationalité pénale moderne: réflexions théoriques et explorations empiriques, Ottawa, Les Presses de l'Université d'Ottawa, 2013; 364 pages.

 

Edited Journal Issues

 

  • SYLVESTRE, M.-E., GARCIA, M. and DESROSIERS, J., Legislative Reforms and Judicial and Systemic Reactions, Special Issue of the Canadian Criminal Law Review (vol. 21, 2016).

 

Peer-Reviewed Articles

 

  • GARCIA, M. (60%) et DUBÉ, R. (40%), 2019, « Les menaces internes à l’indépendance judiciaire et à la détermination de la peine juste », Revue de droit de McGill (article accepté).
  • DUBÉ, R. (60%) et GARCIA, M. (40%), 2019, « L'opinione pubblica alla base del diritto di punire: frammenti di una teoria della pena?, Criminalia. » (Traduction de l’article paru à Déviance et société; sous presse).
  • DUBÉ, R. et GARCIA, M., 2019, « Le juge et la victime: une nouvelle "union de fait" répressive en droit criminel canadien? », Les Cahiers de droit (article accepté).
  • DUBÉ, R. (60%) et GARCIA, M. (40%), 2018, « L’opinion publique au fondement du droit de punir : fragments d’une nouvelle théorie de la peine? », Déviance et Société, vol. 42, p. 243-275.
  • DUBÉ, R. (60%) et GARCIA, M. (40%), 2017, « La construction politique des attentes victimaires dans les débats parlementaires entourant la création de la loi pénale », Champ pénal/Penal field [En ligne], Vol. XIV | 2017, mis en ligne le 17 mai 2017, consulté le 17 mai 2017. URL : http://champpenal.revues.org/9501
  • GARCIA, M. (60%) et DUBÉ, R. (40%), 2017, « Une enquête théorique et empirique sur les menaces externes à l’indépendance judiciaire dans le cadre du sentencing », Revue générale de droit, vol. 47, n. 1, p. 5-45.
  • DUBÉ, R. (60%) et GARCIA, M. (40%), 2017, « Le judiciaire, la détermination de la peine et la polycontexturalité de l'opinion publique », Revue canadienne droit et société, pp. 55-74.
  • GARCIA, M., 2016, « Du juge “bouche de la loi” dans sa “tour d’ivoire” au juge “gardien des promesses” dans la cité: une reformulation contemporaine de l’indépendance judiciaire », Revue canadienne de droit pénal (21), p. 237-267, 2016.
  • SYLVESTRE. M.-E., GARCIA, M. et DESROSIERS, J., 2016, « Réformes législatives et réactions judiciaires et systémiques: présentation du numéro spécial », Revue canadienne de droit pénal 1-3.
  • GARCIA, M., 2015, « Le concept de “droits de la personne” et son observation théorique et empirique », Droit et Société, 89 (1), p. 171-190.
  • GARCIA, M., 2015, « Contributions actuelles et virtuelles des droits de la personne aux décisions judiciaires et à l’évolution de la justice pénale », Champ Pénal/Penal Field [En ligne], Vol. XII [21 pages].
  • GARCIA, M., 2014, « La géométrie normative variable des droits de la personne présents dans le système de droit criminel », Déviance et Société, 38 (3), p. 361-385.
  • GARCIA, M., 2014, “Novos horizontes epistemológicos para a pesquisa empírica em direito: Descentrar o Sujeito, Entrevistar o sistema, e Dessubstancializar as Categorias Jurídicas”, Brazilian Journal of Empirical Legal Studies, vol. 1, n. 1, p. 182-209. (Traduction de l’article « Nouveaux horizons épistémologiques pour la recherche empirique en droit : interviewer le système, décentrer le sujet et désubstantialiser les catégories juridiques », paru dans en 2011 dans la revue Les Cahiers de droit).
  • GARCIA, M., 2013, « La réforme du droit entre action sociale et choix systémiques : réflexion à partir d’une étude de cas sur les demandes de modification des règles de procédure du Code criminel canadien », Revue générale de droit, 43 (2), p. 333-379, 2013.
  • GARCIA, M., 2011, « Nouveaux horizons épistémologiques pour la recherche empirique en droit : interviewer le système, décentrer le sujet et désubstantialiser les catégories juridiques », Les Cahiers de droit, 52 (3-4), p. 417-459, 2011.
  • GARCIA, M., 2007, « Innovation et obstacles à l’innovation : la réception des droits de la personne par le système de droit criminel », Champ Pénal, Vol. IV, en ligne : http://champpenal.revues.org/document1192.html, 2007 [17 pages].

 

Book Chapters

  • GARCIA, M., 2019, Portée et limites des contre-institutions sociales et juridiques comme “attracteurs de changement”: le cas des droits fondamentaux » (chapitre soumis).
  • GARCIA, M., 2019, « La sagrada familia théorique de Luhmann et l’observation empirique du droit » (sous presse).
  • GARCIA, M. (60%) et DUBÉ, R. (40%), 2017, « La réforme du droit criminel : une idée dont le temps est venu », dans J. Desrosiers, M. Garcia et M-E. Sylvestre, La réforme du droit pénal au Canada : défis et possibilités, Cowansville, Éditions Yvon Blais, p. 3-35.
  • DESROSIERS, J., GARCIA, M. et SYLVESTRE, M-E., 2017, « Avant-propos », dans J. Desrosiers, M. Garcia et M-E. Sylvestre, La réforme du droit pénal au Canada : défis et possibilités, Cowansville, Éditions Yvon Blais, p. vii-ix.
  • PIRES, A. P. (60%) et GARCIA, M. (40%), 2016, “A relação entre os sistemas de ideias: direitos humanos e teorias da pena em face da pena de morte” dans Flavia Puschel et Marta Machado (dirs.), Responsabilidade e pena no Estado democrático de direito: desafios teóricos, políticas públicas e o desenvolvimento da democracia, São Paulo, Saraiva. Traduction d’un article publié en Belgique sous le titre « Les relations entre les systèmes d’idées : droits de la personne et théories de la peine face à la peine de mort » (45 pages).
  • Garcia, M., 2015, « L’“argumentation juridique” comme clôture observationnelle du système juridique: une reconstruction du concept guidée par la théorie des systèmes », dans Lukas K. Sosoe (Éd.), Le droit – un système social. Law as a Social System. Un commentaire coopératif de Niklas Luhmann, Hildesheim, Zürich, New York, Maison Georg Olms, pp. 103-134.
  • GARCIA, M., 2013, « La théorie de la rationalité pénale moderne : un cadre d’observation, d’organisation et de description des idées qui habitent le système de droit criminel », dans Dubé, R., Garcia, M. et Rocha Machado, M. (dir), La rationalité pénale moderne: réflexions théoriques et explorations empiriques, Ottawa, Les Presses de l'Université d'Ottawa, pp. 37-72.
  • PIRES, A. (60%) et GARCIA, M. (40%), 2007, « Les relations entre les systèmes d’idées : droits de la personne et théories de la peine face à la peine de mort », dans Les droits de l’homme, bouclier ou épée du droit pénal ?, Cartuyvels, Yves, Hugues Dumont, François Ost, Michel van de Kerchove, Sébastien Van Drooghenbroeck (dir.). Belgique, Facultés universitaires Saint-Louis et Éditions Bruylant, pp. 291-336.

 

Other contributions (videos, workshop, media) :

Fields of Interest

  • Leadership ontologique
  • Réforme du droit
  • Théorie des systèmes sociaux
  • Recherche empirique en droit et méthodologies qualitatives
  • Épistémologie du droit et des sciences sociales
  • Droit pénal et rationalité pénale moderne et théories de la peine
  • Droits de la personne
Back to top