Création d’un fonds en mémoire de Katherine Lippel

Publié le jeudi 14 octobre 2021

Le 23 septembre dernier, nous annoncions avec grande tristesse le décès de notre collègue et amie Katherine Lippel. Au cours des années qu’elle a passées à l’Université d’Ottawa, Katherine a été un pilier et un phare de la Section de droit civil. Sa force, son engagement et sa générosité en ont marqué plus d’un. Elle était non seulement une chercheuse étoile et une grande visionnaire en droit de la santé et de la sécurité au travail, mais elle était surtout une collègue dévouée et pleine de compassion, une mentore extraordinaire et une alliée indéfectible pour la communauté étudiante et les jeunes chercheurs et chercheuses.

 

Katherine Lippel et deux autres personnes

Katherine Lippel photographiée en 2011 en compagnie de Caroline Couillard, alors coordonnatrice d’un projet de recherche sur les travailleuses au Chili et de l’assistant de recherche Antonio Perfetto, devenu avocat au criminel (photo : Philippe Cordisco, 2011).

 

Tout au long de sa carrière, la professeure Lippel a non seulement formé plus d’un millier d’étudiantes et d’étudiants, mais elle aura aussi profondément transformé leurs vies, suscitant des vocations et lançant des carrières de juristes et de chercheuses et chercheurs engagés dans la défense des droits des femmes et des personnes les plus marginalisées de notre société. Elle croyait profondément en la nécessité d’accompagner et d’appuyer les étudiants et les étudiantes, y compris au moment de la rédaction de leur mémoire ou de leur thèse. Sur la page commémorative créée pour recueillir les nombreux témoignages de respect et d’affection, la professeure Margarida Garcia se remémore l’une de ses premières rencontres avec la chercheuse émérite qui lui avait alors dit : « Nos étudiantes et étudiants, il faut les AIMER ».

Le Fonds Katherine-Lippel pour les études supérieures en droit vise à octroyer, chaque année, une bourse de rédaction au montant de 5000$ à des étudiantes ou étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa,  dont les travaux de recherche visent à défendre les droits des personnes marginalisées et qui font preuve d'un besoin financier, afin de leur permettre de se consacrer à temps plein à la rédaction de leur mémoire ou de leur thèse. Ce fonds rend hommage à l’engagement inestimable de Katherine envers les membres de la communauté étudiante en tentant de perpétuer cet appui au-delà de son décès.

Afin d’octroyer cette bourse, la Faculté de droit souhaite mettre rapidement en place une dotation de 100 000$. Si vous souhaitez honorer la mémoire de Katherine Lippel et contribuer financièrement à la bourse, vous pouvez le faire en cliquant directement ici.

 

Le gouverneur général remet médaille or CRSH à Katherine Lippel

Katherine Lippel reçoit la Médaille d’or du CRSH des mains de S.E. le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada (photo : Sgt Johanie Maheu, Rideau Hall © BSGG, 2017)

 

Haut de page