Bienvenue à la Revue générale de droit !

La Revue générale de droit de la Section de droit civil de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa est publiée depuis 1970. Elle a célébré en 2020 ses 50 ans d’existence! Elle publie deux numéros par année et un numéro hors-série, majoritairement en français, mais également en anglais. En ses pages, elle accueille tant les écrits d’auteur.e.s senior que ceux de la relève.

La Revue publie des textes originaux s’intéressant au phénomène juridique, entendu dans son sens large, selon des approches scientifiques diversifiées. Elle s’intéresse aux analyses comparées et positivistes, critiques et innovantes, du droit de même qu’à l’interdisciplinarité et aux diverses manières d’appréhender le phénomène juridique et les enjeux sociojuridiques contemporains auxquels sont confrontés l’État, la société civile et les différents groupes qui la composent.

La Revue a ainsi publié des articles sur des thèmes et approches variés, tels la création de la nouvelle Agence canadienne de l’eau, les méthodes d’analyse de l’impact des droits de l’enfant, l’adoption coutumière autochtone, les droits ancestraux des peuples autochtones, ainsi que les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la pratique du droit et l’administration de la justice. Parmi ses publications figure aussi un numéro hors-série sur les liens et les tensions entre la justice environnementale et les droits humains, rassemblant des textes rédigés par des chercheurs américains, canadiens et européens, à partir d’autres perspectives que le droit, notamment les sciences politiques, la criminologie et l’histoire.

Tous les articles et chroniques soumis à la Revue font l’objet d’un processus rigoureux d’évaluation qui en assure la qualité. Les textes sont évalués anonymement par des universitaires experts du domaine traité. La Revue est dirigée par un directeur ou une directrice, professeur.e de carrière à la Section de droit civil, assisté.e d’un.e adjoint.e aux publications, du Comité facultaire, du Conseil scientifique de la Revue ainsi que de plusieurs étudiant.e.s inscrit.e.s après sélection au cours d’assistanat à la revue offert dans le programme de licence en droit à la Section de droit civil.

Largement diffusée, la Revue est disponible en version papier chez Wilson & Lafleur et en version électronique sur les plateformes de recherche HeinOnline et Soquij, de même que sur celle du consortium Érudit, aujourd’hui l’une des plus importantes banques de recherche interdisciplinaires francophones au Canada et ailleurs. Ainsi, la Revue rejoint les étudiant.e.s et chercheur.e.s d’un nombre important d’universités canadiennes et internationales qui ne sont pas abonnées au format imprimé, ce qui augmente considérablement ses statistiques de consultation en ligne et, par le fait même, élargit son impact et son rayonnement dans la recherche en sciences juridiques, humaines et sociales.

Du nouveau à la Revue générale de droit : une collaboration avec Jurivision pour la production de publications visuelles

La Revue générale de droit annonce avec enthousiasme la production de publications visuelles!

Ce projet novateur est le fruit d’une collaboration avec Jurivision, une initiative de la Section de droit civil, Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, et un soutien financier du CRSH (Aide aux revues savantes). La production de courtes publications visuelles sur des articles parus dans la Revue vise à assurer une mobilisation accrue des connaissances issues de la recherche en droit ou sur le droit, tout en mettant en valeur les auteur.e.s qui choisissent d’y publier leurs travaux. Le lancement de ce projet a comme objectif d’augmenter l’impact de la recherche et de stimuler le développement de solutions sur divers enjeux juridiques présents dans la société et qui font l’objet de publications dans la Revue.

La première publication visuelle porte sur un sujet de grande actualité. Elle est tirée de l’article du professeur Ghislain Otis, intitulé « Les droits ancestraux des peuples autochtones n’ayant pas signé la Convention de la Baie-James : la thèse de l’extinction unilatérale à l’épreuve des droits fondamentaux », paru dans notre revue (2021) 51:1 RGD 5-66.

Voici une brève description de ce texte, pour vous inviter à visionner cette production et à lire cet article :

Il y a près de 45 ans, la loi de mise en œuvre de la Convention de la Baie-James éteignait les droits des peuples autochtones sur un territoire de 1 082 000 kilomètres carrés. Certains peuples autochtones non signataires revendiquent toujours leurs droits sur ce territoire.Le professeur de droit Ghislain Otis met cette extinction unilatérale à l’épreuve des droits fondamentaux.

//www.youtube.com/embed/h4414DrRReU?wmode=transparent&jqoemcache=uC25fhttps://www.youtube.com/watch?v=h4414DrRReUnonefalsenoresize16:9undefinedundefinedcenter

D’autres publications visuelles suivront et mettront en valeur des articles parus dans la Revue (2021) 51 :1.

La prochaine est en montage et mettra en vedette l’article de Shana Chaffai-Parent, doctorante et Catherine Piché, professeure, toutes deux de l’Université de Montréal, pour leur texte « La primauté de l’efficacité dans l’administration d’une justice en crise : solutions judiciaires en perspective nord-américaine » (2021) 51:1 RGD 161-200.

Entente avec le consortium Érudit

La plateforme de recherche Érudit est devenue, ces dernières années, une source incontournable pour les chercheurs
et universitaires francophones de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, grâce à son caractère
multidisciplinaire, à son moteur de recherche efficace et au vaste marché de diffusion dont elle dispose par le biais
de ses ententes avec un très grand nombre de bibliothèques canadiennes, américaines et européennes.
Conformément à sa politique d’ouverture aux diverses manières d’appréhender le phénomène juridique et les
enjeux culturels, économiques, humains, philosophiques, politiques et sociaux qu’il soulève, il a semblé tout naturel
à l’équipe de la Revue que ses articles soient disponibles sur Érudit (http://www.erudit.org/). Pour l’instant,
ses articles sont inclus à partir du volume 26, numéro 1, de 1995. La Revue adopte une politique de libre accès,
sauf pour les articles publiés au courant de la dernière année dont l’accès est réservé aux abonnés. Les
professeur.e.s et étudiant.e.s de la Section peuvent bien entendu y avoir accès à partir du site internet de la
bibliothèque de l’Université d’Ottawa.

Les textes publiés par la Revue sont diffusés par Soquij et Heinonline et sont répertoriés dans les principales bases
de données juridiques suivantes :

  • Annuaire de jurisprudence du Québec;
  • Canadian Current Law;
  • Current Law Index;
  • Érudit;
  • Index to Canadian Legal Periodical Literature;
  • Index Gagnon;
  • Index to Legal Periodicals;
  • Instrument de recherche juridique;
  • Legal Recourse Index;
  • Periodicals in Canadian Law Libraries and
  • Ulrich’s International Periodicals Directory.

La Revue générale de droit bénéficie d’une aide financière des Éditions Wilson & Lafleur inc.
et de la Section de droit civil.

Pour soumettre un article ou pour toute autre correspondance,
veuillez faire parvenir un courriel au : rgdroit@uOttawa.ca

ou par courrier au :

Directeur de la Revue générale de droit
Section de droit civil
Université d’Ottawa
57, rue Louis-Pasteur, pièce 507
Ottawa (Ontario)
CANADA K1N 6N5
Tél. : 613-562-5792
Téléc. : 613-562-5694

Recherche par auteurs

Recherche par auteurs

  • Tous les articles de (1970) 1 :1 à (2021) 51-1 sont disponibles sur le site web d'Erudit.

Publications visuelles

Haut de page